Cérémonies, le visuel signé Franck War

Voici un visuel réalisé par Franck War, le chanteur de Cérémonies pour son groupe !
-

Frantz Electrolyse, le visuel

Voici un visuel réalisé par Marc-André pour son premier groupe : Frantz Electrolyse !
-

Improvisation à la Monkey !

Quand on parle des Monkey Business, il est difficile d'expliquer leur extraordinaire fulgurance. Ils  avaient parfois cette énergie brute qui n'avait rien à voir avec leur qualité d'instrumentiste. Dans ce court passage, où Sandy doit jouer du clavier, on sent cette décharge typiquement rock and roll. Dieu merci, je n'ai pas mis les 10 minutes que durent ce "bœuf" sauvage !
-

Joie de vivre et look capillaire

Trouvé dans mes archives, une captation en répétition des Monkey Business. On remarquera le look capillaire du groupe et la joie de vivre qui est visible sur les visages des membres. Je n'ai pas réussi à identifier le morceau, mais a priori, je dirai que c'est une improvisation autour de "So Alone", un des tîtres bien connu des Monkeys...
-

Un hiver mal placé...

Voici un autre visuel réalisé par Marc-André pour Cérémonies !
-

L'affiche du concert au Chat Bleu

Retrouvé dans mes archives, voici l'affiche réalisée par Marc-André pour le concert de Cérémonies au Chat Bleu, à Bordeaux !
-

Ketchup Richard

J'ai croisé en vacances (peut-être du côté de Hyères ou bien en Espagne), à la fin des années 90, un des deux frères Dan ou Ouriel, membres fondateurs de Ketchup Richard. Un single, 2 titres et le groupe a disparu. K.R. est présenté, dans toutes les encyclopédies, comme proche, à l'époque, des méga-stars Téléphone et ça s'entend ! Bon, ça a assez mal vieilli et je crois avoir entendu des centaines de groupes du même genre ! Mais, ici, il s'agit de musique et de souvenirs ! J'ai choisi, la face B du single, dans le genre reggae rock à la française...
-

Stereo Child

Au milieu des années 90, sur les cendres encore chaudes des Monkey Business, David Rosane enchaîne avec Stereo Child. Stereo Child, c'est exactement le même line-up que Seaton, le premier groupe de David, fondé à Aix-en-Provence, une dizaine d'années avant. Tous les membres du groupe sont montés et se sont installés à Paris. On y croise l'inoxydable Toto, guitariste de son état, que l'on retrouvera une décennie plus tard dans les Zookeepers de David ou bien le non moins fameux Bob à la batterie. Bob jouera également dans Blade le groupe de Yannick (ancien Monkey Business), quelques années plus tard... C'est bon, vous suivez ? Pour en revenir à Toto, Thierry Ringelstein de son vrai nom... Il a également joué avec Kill the Thrill, The Virgin Marys, Simili Skaï... Aux dernières nouvelles, on attend, d'une minute à l'autre, la réédition des œuvres des Stereo Child.
-

Hommage à la grand-mère de David !

Enregistré en 2017, lors de son tour d'été, voici "Grandma". Un morceau live de David Rosane et ses american Zookeepers. Une belle chanson et une belle captation qui mériteraient beaucoup plus de vues. Too bad !

Du prozac pour se détendre !

Dans le plus pur style anglais qui envoie du pâté, voici "Prozac" du groupe Blade. Blade est le bébé de Yannick et c'est lui qui chante sur cette démo co-écrite avec David Rosane ! Dans cette version, Marc-André ne joue pas. Elle date d'avant son arrivée dans le groupe. Yannick chante et joue de la guitare. Il y met du cœur et ça s'entend !
-

Hipsville 7

Extrait du 2e CD des Nouveaux Monstres, voici "Hipsville 7". Un hommage direct aux mouvement Beatnik et à Jack Kerouac. Jean-Yves au sax donne la coloration jazzy, tandis que Franck War interprète un texte original de Marc-André. "Hipsville" cite le mouvement et 7 parce que c'est la 7e version du morceau. Le tout a plutôt bien vieilli !
-

Une jolie ordure comme moi !

Voici un titre de Cérémonie dernière période avec Dgé à la guitare. Un titre au thème en apparence léger mais qui est symptomatique des angoisses profondes de Franck, à l'époque. Je ne l'aimais pas trop mais en le réécoutant j'y rtrouve une coloration proche du premier album d'Etienne Daho, "Mythomane". De la pop racée et introspective. Cérémonie à son top ! La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Franck War.
-

Maki

Voici un tître de Maki, extrait de talentbrutdisc #1.  Ce cd, sorti en 2001, mettait en avant des talents sélectionnés par Kojak, Xuly Bêt et Jan Kounen. Ce CD produit par Nova et Coca-Cola accompagnait un magazine et un site qui se voulait être une plateforme pour découvrir des talents inédits. D'après le site Stratégies, à l'époque : "Pour mieux toucher les 12-29 ans, l'entreprise a mis sur pied une action susceptible de rendre service aux artistes, de les aider à rencontrer un large public, quel que soit leur domaine artistique: musique, peinture, vidéo, mode, design, etc. Coca-Cola France met à leur disposition des lieux de présentation et d'échange. D'abord un site Internet, talentbrut.com, où tout un chacun peut présenter ses créations en ligne. Puis un magazine accompagné d'une compilation audio, encarté tous les trimestres, à 200 000 exemplaires, dans des médias partenaires  (Radikal, Nova, Tribeca, Repérages, etc.). Enfin des soirées, mêlant exposition et concert : organisées à Paris et en province, elles devraient se tenir à raison de deux ou trois par an. La dernière a réuni, le 22mars, 2800personnes à Bercy. Chaque mois, le site est parrainé par une personnalité artistique (Kojak, Xuly Bët, Jan Kounen, etc.) qui sélectionne une quinzaine d'œuvres. Ces dernières sont mises en avant sur le Net, dans le magazine et lors des soirées." Mais qui est Maki ? C'est un trio composé de Pascal Rescoussié, Christophe Kbye membre fondateur et guitariste de Jad Wio et Franck War qui est un peu partout sur ce blog (Demolition Party, Cérémonies, Chinaski's, le Sexe des Anges... etc.). Je n'avais pas eu vent de ce projet, étant, malheureusement, fâché avec Franck à l'époque. C'est donc une bonne surprise, 17 ans après, de découvrir ce morceau que Franck qualifie de cette façon : " C’est un groupe charnière. Pour être présent on a vite mixé un titre et trouve un nom : Maki. Pakito en chef d’orchestre électro et le rock noisy de Kbye des samples ma voix en mode shoegaze... "
-

Ungawa (dub)

Voici encore un morceau des Nouveaux Monstres qui n'a pas été retenu pour leur premier CD. Il s'agit d'une adaptation de Rough Rider de Prince Buster. Cette chanson est le marronnier des Nouveaux Monstres. Ils ont du en faire 3 ou 4 versions sans jamais en trouver une satisfaisante. Celle-ci nous l'appellerons "Ungawa". Il suffit de l'écouter pour comprendre !
-

Promo radio façon Monkey Business (suite)

Petit visuel d'époque pour se mettre dans l'ambiance !


Promo radio façon Monkey Business

Voici une micro interview de David, leader des Monkey Business. Sans doute sur Ado FM, mais je n'en suis pas sûr à 100%. Je me souviens que David n'en était pas très fier. Il parlait de "Radio Clearasil" en parlant de son passage radio. Mais bon, un bon coup de promo, ça faisait toujours du bien ! David annonce un concert à la Loco qui finalement ne s'est pas fait.
-

Au groupe de rock inconnu !

Retrouvé dans mes archives, la demo 4 titres d'Edouard Maniac. Un son plutôt sympa, pas très loin de Gamine et du label Closer (très à la mode à l'époque). Par contre, je ne les connaît ni d'Eve, ni d'Adam. Alors pourquoi?... That's the question. Le groupe a existé dans les années 80, c'était (a priori) un power trio et ils étaient situés entre Paris et Orléans. J'ai fait des recherches et juste trouvé une participation à une obscure compilation en K7. Si vous avez des réponses, n'hésitez pas !
-

Cérémonies à l'Olympia

Le Lundi 2 Juin 1986, Cérémonies joue à l'Olympia en première partie de Cock Robin. Cock Robin est un gentil groupe pop américain qui cartonne depuis 1 an. La salle n'est donc pas sous le charme quand ce groupe gothique plutôt dark monte sur scène et chante ses textes en français. Il n'empêche tout le BSS Contingent est dans la salle (ainsi que la maman de Franck). Backstage, Jeanne Mas (plutôt en noir qu'en rouge) trouve Francky a son goût  ! Moi, je cours dans les allées en gueulant a qui veut l'entendre que ce sont mes pôtes qui sont sur scène et qu'ils ont droit à une standing ovation. Un très bon souvenir ! Je n'ai trouvé pas trouvé de traces audio de ce concert inoubliable...
-


Un morceau jamais entendu des Nouveaux Monstres

Encore un inédit des Nouveaux Monstres. Un morceau non retenu pour leur premier CD. L'œuvre des Nouveaux Monstres est un puis sans fond qui réserve bien des surprises ! La photo qui illustre la vidéo est un portrait de Jean-Yves (Nouveaux) réalisé par Marc-André (Monstres).
-

Pure pop, etc...

Voici un des derniers morceaux des Etc's (ex Bibi & les Fricotins) avant leur transformation en Monkey Business. Véronique, leur chanteuse, a mis les bouts. Ici, Marc-André est au synthé (et à la guitare) et Bibi, la boîte à rythmes, prend des airs de breakbeat comme on en entendait tant alors chez les Anglais. Un trés joli morceau (plutôt en place) que j'avais oublié et sur lequel David, quelques mois plus tard, allait pauser une voix !  Le titre est inspiré du texte en anglais de David. Le visuel qui illustre la vidéo est une image numérique réalisée par Marc-André.
-

Les Vierges de Pontoise

Blessed Virgins était, sans doute, le meilleur groupe de rock français... Sur scène. Une carrière "éclair" : 2 albums (dont 1 live), 2 singles et le groupe a disparu. Dommage, ce power-trio envoyait du paté sur scène. Comme ce Vendredi à Issy-les-Moulineaux, en 1986. Le chanteur/bassiste courait de la scène jusqu'au fond de la salle pour faire danser les plus récalcitrants. Torse-nu, il avait collé une protection lsur la tranche de sa basse pour éviter de se blesser. Ceux qui y étaient s'en souviennent encore. Voici un court extrait, mais d'autres morceaux sont à venir !
-

Une version inédite de Contact

Voici une maquette de travail des Nouveaux Monstres, il s'agit de "Contact" sans le chant de Franck. On y découvre certains détails musicaux qui ont disparus au mixage. Un hommage du groupe à la Bardot des 60's et à Serge Gainsbourg !
-

Les Monkey Business avec cuivres et clavier (suite)


Voici la suite d'un post récent, il s'agit de deux autres morceaux extraits de la même répétition des Monkey Business avec cuivres ET clavier. Comme dans cette version réussie de Subway... Pour mémoire, nous sommes en Juillet 1993 et le groupe répète un prochain concert ! Le son n'est pas fameux mais l'énergie et les cris de singes bien présents !
-

A little piece of les Nouveaux Monstres

Voici une version de "travail" d'un des morceaux des Nouveaux Monstres. Il s'agit des "Bras croisés" basée sur un sample de "Pieces of my heart" un morceau d'Erma Franklin. C'est surtout la version de Janis Joplin que l'on connaît. Pourtant, la version de cette sœur ainée d'Aretha Franklin est un véritable chef d'œuvre. Quelques mesures de ce standard ont permis aux Monstres d'écrire leur propre version. On remarquera que pleins de détails et de contrechants ont disparu sur le mix final du morceau ! La photo qui illustre la vidéo est une photo de feu le  papa de Brigitte Marjo. (la chanteuse des Nouveaux Monstres) en pleine action guitaristique.
-

I dig Neon Campfire

Extrait de "Resurrection" de Neon Campfire, voici "Dig". Un très beau titre du groupe qui comprenait David Rosane et Denis Jarosinski. En guest star sur ce titre, Cécile Pernette, la compagne de notre pote Edouard. Le CD est produit par i-breed et date de 2010, le concept visuel est l'œuvre de Guillaume Boitelle. Si on souhaite écouter d'autres titres du groupe, il suffit d'aller ici de ma part ! Ou bien acheter l'album qui est encore en vente ici ! La photo qui illustre la vidéo a été prise lors d'un live du groupe au Connetable à Paris !
-

Autour du Monde avec Le Sexe des Anges

Voici un autre tire du Sexe des Anges, extrait de sa démo 4 titres. le Sexe des Anges est un trio comprenant Gordon, Pascal Rescoussié et Franck War. Ce titre est produit par le groupe et date de Janvier 1999... Un très bon titre à mon avis !
-

Lyliak

Je me souviens de ce trio comprenant Manou, chanteuse haute en couleur et descendante de Dracula, Dgé à la guitare et un 3e larron préposé aux samples et à l'électronique (sorry, j'ai oublié son nom). Lyliak est donc un groupe électro-rock avant l'heure qui a participé au Festival Bleu Petrol (au Prés St Gervais) avec les Fricotins, Cérémonies... Etc. De cette formation ne subsiste que cette maquette qui (à mon avis) sonne comme un croisement entre Sapho et Kas Product ! Le logo très dans l'esprit de Bleu Petrol  (alors en plein trip Neville Brody) et l'œuvre de Dgé !
-

Les Monkey Business avec des cuivres

Nous sommes en Juillet 1993, les Monkeys répètent un prochain concert (peut-être le Cadran ou le Gibus) avec une section de cuivre. Jean-Yves au sax (avec qui Marc-André joue toujours) et Daniel à la trompette. Ici, il s'agit d'un version du très rock and roll "Rat Race". Finalement les Monkeys abandonneront l'option cuivre et c'est sans doute un peu dommage. Daniel a quitté Paris et est parti vivre dans la région de Toulouse. Il jouait pour des orchestres de bal. Au retour d'une de ses prestations, au petit jour, il tombe en panne et sur le bord de la route une voiture le renverse. Daniel n'a pas survécu et je pense régulièrement à lui. C'était un type cool et sympa.
-

Les Pale Fountains en concert

Voici une spéciale dédicace à mon camarade Pascal B. Pascal est un grand fan des Pale Fountains. Je pense, d'ailleurs,  que c'est lui qui a fait la captation de ce concert. Depuis le temps a passé et Pascal a rencontré pour de vrai le grand Michael Head. Il est devenu son ami et a monté et gère son label "Violette Records". Tout arrive à ceux qui sont passionnés...
-

Encore un inédit des Monkey Business

Voilà comment je me souviens des Monkey Business. Une énergie fiévreuse et une urgence qui transparait dans ce morceau dont je n'ai aucun souvenir. Après une écoute rapprochée, j'ai décidé de l'appeler  "Fire of love". Une forme d'hommage à Gun Club, une des grandes influences de Marc-André. Une très belle performance de David au top de sa forme et une belle cohésion de groupe !
-

Les Monkey Business avec un clavier

Pendant quelques temps, les Monkey Business ont eu un clavier. Un jeune homme, musicien classique de son état et spécialiste du "Canon". Dans cette version d'Over You, on entend son clavier sur le premier segment de la chanson ainsi que la batterie électronique de Bruno. Un peu fatigué de tout ce bruit, ce garçon (dont je ne me souviens pas le nom) a un jour déclaré que le groupe n'avait pas besoin de lui et il a plié les gaules. Qu'il soit ici remercié pour ses efforts !
-

Dans la forêt avec les Fricotins

Voici une adaptation par les Fricotins de "A Forest", le tube new wave des Cure. Ici, il s'agit d'une version un poil rockabilly sautillant. Le groupe n'a pas souvent joué ce morceau en live car ils trouvaient qu'il manquait quelque chose. Sans doute et très simplement de la voix. Les images qui illustrent la vidéo étaient les diapositives que les Fricotins projetaient pendant leurs concerts. Elles ont été réalisées par Pascal et Marc-André directement à partir de photocopies sur calques et de Mac SE. 
-

Des regrets, toujours de regrets

C'est par ce morceau que je suis tombé amoureux du groupe. "Regrets" de Cérémonies est un très beau morceau. Pur et simple.  "Une femme dans le coin d'un gare, regarde les trains de grandes lignes,  elle ne semble pas être là par hasard..." Ce morceau date des débuts du groupe et fait parti d'une des premières K7 "démo".

Triangle Vert

Extrait du 3e cd des Nouveaux Monstres, voici "Triangle Vert". Basé sur un sample provenant d'un obscur groupe beat 60's grec, le dynamique duo c'est lâché sur les arrangements : guimbarde, percussions, beatbox vintage, chœurs de Brigitte Marjo et solo du grand Nick (du studio Basement)... La voix qui dit "triangle vert" a été samplée à partir d'un jouet appartenant à une des filles de Jean-Yves... Le visuel qui illustre la vidéo est un projet d'illustration pour un single qui n'est jamais sorti !
-

Une autre interview de Marc Seberg

Retrouvée en même temps que l'interview de Marc Seberg sur Radio Fugue, voici Philippe Pascal et Pierre Thomas interviewés sur La Voix du Lézard, en Novembre 1985 (une semaine avant le concert au Casino de Paris).  La radio disparaîtra un an plus tard et deviendra Skyrock. Philippe est égal à lui-même. Il constate - entres autres - l'absence de scène rock en France... Un cliché qui perdure encore aujourd'hui !
-

Les Monkey énervés !

J'ai déjà publié une version de "Paradise", en voici une autre que j'aime bien. Elle s'enchaine avec un autre morceau "Revolution". Cette captation a sans doute faite en concert, le son est bon et le groupe est en place. Voilà comme j'aime me souvenir des Monkey Business, avec une grosse énergie et un gros son. David hurle à la fin, preuve que l'osmose et le feeling sont présents. Aucune idée de la date de cet enregistrement...
-
 

David Rosane, pur accoustique

C'est toujours poignant d'écouter David Rosane, seul avec sa guitare. Voici une démo réalisée en vue de l'enregistrement des "Bunny Tracks". L'essentiel est là... Le cœur et l'âme de ce chanteur (et ami). Une version totalement inédite, rien que pour vous !
-

Subway is the way to my dick !

"Pour moi, ce morceau était un vrai cauchemar. J'avais des ambitions guitaristiques bien au-delà de mes capacités. Nous avons joué en premier ce morceau à France Inter et j'ai vraiment cru que j'allais m'évanouir. Ma guitare est trop en avant et mon passage à la slide est particulièrement raté. Bref, je déteste réécouter ce titre même si le chant, les paroles et la rythmique de David sont impeccables." Voilà la réaction "à chaud" de Marc-André sur ce morceau des Monkey Business... 30 ans après !
-

Une interview de Marc Seberg (le jingle qui va bien)

En complément de mon précédent post, voici le jingle pour la promo de l'émission sur Radio Fugue !
-

Une interview de Marc Seberg

Voici un document précieux puisqu'il s'agit d'une interview de Philippe Pascal (accompagnée de Pascale Le Berre) alors frontman de Marc Seberg, le tout, en 1985. Cette interview est réalisée par mon ami Edouard Dupressoir alors en charge d'une émission sur Radio Fugue le dimanche après-midi. Cette radio, très bien implantée en Picardie dans les années 80, 90 et 2000, est aujourd'hui devenue une web radio. Cette interview est sans doute un des points de départ de l'amitié entre Edouard et Philippe Pascal. Cette amitié a traversé le temps  et  continue encore aujourd'hui. Philippe Pascal est un poil tendu mais il essaie d'être sympa et de répondre le plus simplement possible. On le sent un peu "perché" mais au final assez touchant. Edouard a bien préparé ses questions qui sont pertinentes et très intéressantes. L'interview dure 45 minutes, alors on s'installe et on écoute ! Il s'agit d'un petit bout de l'histoire du rock français.
-

X à la Cigale

Le Jeudi 17 Septembre 1987, je suis à la Cigale avec ma sœur (et son copain) pour voir X. 4 ou 5 ans avant, je les ai vu à Los Angeles au Whisky a Go Go. Mon premier concert punk, ever. Mais ce soir de 1987, on a droit - en plus - à un "package" show... 3 groupes Elektra dont 10 000 Maniacs qui, depuis, est devenu "mythique" mais dont je ne garde aucun souvenir (si ce n'est qu'on s'est un peu fait chier). Bref, le groupe arrive et nous vautrons sur les premiers fauteuils... La salle est presque vide ! Et... Putain, Billy Zoom n'est pas là, remplacé par un Tony Gilkyson qui s'en sort plutôt bien (au final). Là, j'ai choisi leur reprise de "Breathless" de Jerry Lee Lewis qui sert pour le générique du remake américain de "A bout de souffle" avec Richard Gere. Une bouse, bien sûr ! Pour plus d'infos sur ce concert, allez sur ce site  de ma part !
-

Voilà les anges qui passent !

A l'époque, nous écoutions Gamine et leurs 2 derniers et fantastiques albums. Une pop française de qualité qui prend de la distance avec le son 60's de ses débuts et expérimente sans se soucier des références. Ce 9 Novembre, l'Elysée-Montmartre est à moitié vide et le groupe envoie la sauce sans trop y croire. Le coeur n'y est visiblement plus. Dommage, ce groupe méritait mieux... Un ange passe !
-

La faute à Voltaire

Voici, toujours extrait du live à Bordeaux, en 1985, Cérémonies et "La faute à Voltaire". Franck a du mal à démarrer, au synthé, du fait du peu d'éclairage... Ambiance "gothique" oblige ! Un autre morceau emblématique du groupe...
-

Un singe au Paradis !

"Paradise" est un morceau de Monkey Business, première période ! Dans cette version, on entend très bien la guitare de Marc-André, ce qui est assez rare. Cette captation en répétition permet au groupe de de se défouler après de longues heures de travail sur un autre morceau. Et ça se sent... Le cliché qui illustre la vidéo a été pris lors d'un concert au Gibus et a servi de visuel pour l'affiche éditée un peu plus tard par le groupe.
-

Kakhokaïne, morceau final !

Voic le 3e et ultime morceau de Kakhokaïne en ma possession. Je ne sais toujours rien de ce "side project" de Gordon. Si ce n'est qu'un certain Kakho y jouait. Je ne me souviens pas de lui (vaguement de son nom). Cette fois-ci, on est plutôt sur un feeling plutôt reggae du fait de l'utilisation d'un Melodica (sans doute par Gordon). Clavier cher à Augustus Pablo et... New Order.
-

Un autre inédit de Cérémonies

Merci encore à Gordon pour cet inédit de Cérémonies (que je n'avais jamais entendu).  Ici, Bruno le batteur est très en avant et œuvre à la fois sur un drum électronique et sur son kit tandis que Dgé est à la guitare. Gordon nous régale également à la basse. Tout ceci me fait penser que nous sommes plutôt vers la fin du groupe...  Franck chante en "yahourt" et n'a pas encore trouvé un texte ad hoc (d'où le titre en anglais). Quoi qu'il en soit, c'est une très jolie mélodie ! Dommage pour nous, j'aurais aimé entrendre ce morceau complétement finalisé.
-

Sur le Gardon avec Antoine

Voici un autre morceau extrait du CD d'Antoine L. "Je vote pour tes fesses". Ici, il s'agit d'un "Pique-nique sur le Gardon". "Le Gardon ou Gard est une rivière du sud-est de la France, située dans les départements du Gard et de la Lozère, dans la région Occitanie". On y trouve une forme de nostalgie d'un temps passé, comme le regret d'une époque heureuse, le tout avec de gros sous-entendus sexuels... C'est assez beau et très simple. Le CD est officiellement produit par Marc-André (et a été enregistré à la maison), même si celui-ci n'a fait que "pousser" Antoine à achever ce projet. La photo qui illustre la vidéo est signée Bertrand Stark.
-

Des visuels (auxquels nous avons coupé)

Marc-André, ex graphiste et membre des Nouveaux Monstres, travaillait sur de nombreux visuels pour chaque nouveau CD du groupe, avant d'en retenir un définitif. En exclusivité, voici quelques maquettes inédites en direct des archives du groupe. Précisons que pour le visuel rose, l'album devait s'appeler "résonnez trombonne" et que "Oh La La" ou "Orchestrola" étaient deux noms de groupe envisagés puis écartés ! 







Sur un malentendu

Nous parlions, il y a peu,  du studio Bleu Petrol (fondé par Marc-André et Franck - où travaillait Pascal B et Dgé)... Voici le film réalisé par Frédéric Dussoubs en Super 8 avec Franck au stylisme. Ce film (qui tourne autour du bleu) a été diffusé lors d'un salon de la créa publicitaire. Il se trouve, également, que le dernier album d'Alain Bashung (avant de mourir) se nomme "Bleu Pétrole" et que du coup, 20 000 personnes ont cru voir un clip extrait de cet album en visionnant cette vidéo. Mais, on n'en veut pas à Bashung d'avoir pompé ce si joli nom et d'être mort juste après ! Sur un malentendu, Bleu Petrol a finalement eu l'audience qu'il méritait. Bleu pour Matisse et Petrol pour "That Petrol Emotion".
-

Cérémonies à Fahrenheit !

Haut lieu du rock alternatif et salle de concert à Issy-les-Moulineaux, Fahrenheit était aussi un client de Bleu Petrol, le studio monté par Marc-André et Franck (où travaillait aussi Dgé et Pascal B). Ainsi, n'ayant pas beaucoup d'argent, l'association dirigée par Phillipe "la Couette" (aussi tourneur de la Mano Negra) payait BP avec des places de concert gratuites. Naturellement, Cérémonies y a été programmé à 2 reprises. Je crois que le premier concert a été annulé d'où un deuxième. En fouillant sur internet, j'y ai retrouvé ces flyers...
-



Rockabilly Monkey

Voici encore un morceau live des Monkeys, sans doute dans un local de répétition, à Paris. Cette fois-ci, il s'agit de "Rat Race", un morceau d'influence rock and roll binaire. Ce qui correspond au background de Marc-André qui a toujours été un grand amateur de ce type de musique. Ici le duo David / Sandy fonctionne plutôt bien (il apporte une touche country) et c'est, au final, Bruno (le batteur) qui est le plus mal à l'aise.  Je me souviens que les Monkeys ont souvent joué ce morceau en live et j'avoue avoir beaucoup de plaisir à le ré-entendre !
-

The Band

Voici un autre morceau extrait du e.p. 4 titres de Manchester. C'est bien sûr un projet de Yannick et un moyen d'exprimer la passion qu'il entretenait à l'époque pour Oasis et toute la vague britpop à grosses guitares. Au chant et à la guitare, Lesly, à la basse, Yannick et à la batterie Greg. Ces titres ont été enregistrés live au No Studio et masterisés chez Basement !
-

On ira tous au Paradis !

J'ai déjà publié un morceau des Wedding Singers, voici le second... Un projet initié pour le mariage d'Alexandra et Marc-André. Au lieu d'offrir des dragées, le couple eu l'idée d'offrir un CD enregistré par eux-mêmes et tout leurs potes. Le choix s'est vite porté sur la chanson de Polnareff qui est, finalement, assez difficile à chanter. On notera que l'on a fait l'impasse sur le pont... Inchantable pour des "noobs" ! Un très beau souvenir que l'on doit à Antoine (qui relève un peu le niveau)... Antoine joue de tous les instruments et dirige les chœurs !
-

Amin Dada

Voici une improvisation en répétition de Cérémonies. Il s'agit d'une sorte de reggae, un peu speed, aux paroles plutôt drôles, jamais à contre-temps. Bien sûr, c'est un peu raide et ça manque de "skank".  Mais bon, l'esprit est là. Aujourd'hui, je regrette un peu qu'ils n'aient pas poussé un peu plus loin l'exploration. Pour remettre dans le contexte, nous écoutions à l'époque beaucoup de reggae (grâce aux Clash)... De Yellow Man à UB40, en passant par Desmond Dekker  !
-

Paris à Minuit

Mais revenons à leurs débuts. Voici Cérémonies dans sa version la plus pure, à savoir autour de 1985, pour une promenade dans Paris.
-

Comme une pierre...

J'ai déjà parlé de François Alysse, le beautiful loser qui a tout fait pour ne pas réussir. Voici une version alternative de son premier enregistrement, une adaptation de "Like A Rolling Stone" du grand Bob Dylan. Ce morceau est paru, à l'origine, sur la compilation "Fireball" plan qu'il avait dû avoir grâce à ses copains Les Stunners. A l'époque, il savait que j'adorais sa version, il m'a donc gentiment refilé cette version alternative que je partage avec vous aujourd'hui. Il m'a confié que Dylan avait demandé qu'on lui traduise en anglais son adaptation française histoire d'être sûr que l'esprit correspondait !
-

Je crois en la musique humaine

Je ne me souviens plus du titre de ce morceau des Monkey Business. Je pense qu'il date des débuts du groupe mais je ne pourrai pas en dire plus, si ce n'est que c'est du pure David Rosane dans les mots et dans la façon de chanter... Le groupe n'a jamais quasiment jamais joué ce morceau en concert !
-

Une version de "ma p'tite lampe"

Voici une des premières versions de "Ma p'tite lampe" des Nouveaux Monstres. On y trouve un p'tit goût de jazz comme peut l'aimer Jean-Yves (grâce au sample qui va bien). Joli effort du dynamique duo ! Le visuel qui illustre la vidéo a été extrait de l'application multimédia présente sur le 2e album du groupe...  Et extraite d'un recueil d'illustrations japonaises sans droits !
-

Un souvenir des Bonaparte's

Retrouvé dans mes archives, cette affiche récupérée dans le local de répétition des Bonaparte's. Local prêté par l'association "Vertical Hiver" où le groupe "Caro et ses charentaises" répétait également. Caro et ses charentaises, c'était Marc-André, Yves et Caroline...


Cérémonies au Chat Bleu

Voici un autre morceau, live au Chat Bleu (21 Décembre 1985), de Cérémonies. Cette fois-ci, il s'agit d'une prise effectuée directement de la sono. La voix de Franck est dix fois trop en avant et le mix est assez aléatoire. Dommage, il s'agit d'un des grands morceaux du groupe avec son instrumental final. Pour les fans seulement...
-

Les Fricotins selon Yannick !

Retrouvé dans mes archives, voici une illustration de Yannick... Les Fricotins y apparaissent tels qu'à l'époque. Seul l'ampli de Yannick est un poil surdimensionné par rapport à la réalité ! Mais sinon, tout y est, du look aux amplis !


A l'origine, Frantz Electrolyse !

Voici un document exceptionnel puisqu'il s'agit des débuts de Marc-André !  A la basse, un certain Yves G. (dont on a perdu la trace), une boîte à rythmes et une deuxième guitare (peut-être Pascal B.). Quelqu'un chante... Mais je ne sais pas de qu'il s'agit. Peut-être le toujours partant Franck War mais rien de moins sûr. Cela sonne comme du Métal Urbain en anglais et bien sûr le choix de cette reprise correspond aux goûts de Marc-André. Où et quand... sont des réponses que je n'ai pas. Par contre le groupe s'appelait Frantz Electrolyse parce que la joyeuse bande passait devant cette usine (à Issy les Moulineaux) pour aller répéter, le dimanche. L'usine a déménagé et existe toujours comme le confirme la photo qui illustre cette vidéo.
-

Vietsong et autre apocalypse !

Autre morceau de Cérémonie, live au Gibus. Cette fois, il s'agit de "Vietsong" avec solo militaire de batterie en fin de morceau (et bruitage Apocalypse Now en début). On entend, en bruit de fond, le BSS Contingent faire les commentaires. Bref, un autre bon souvenir !

Traci Lords (a disparu)

Retrouvé il y a peu, voici "Traci Lords a disparu" un morceau de Bibi & Les Fricotins dernière période juste avant l'ajout d'une chanteuse. Ici le son est plus compact et on sent de nouvelles influences entre Etienne Daho et les Clash. Comme d'habitude, le grand écart entre deux extrêmes. Jean-Yves est la "guest star" saxophoniste ! Pour ceux qui connaissent l'histoire de la Porn Star 80's, ils comprendront le sens de ce tître un poil énigmatique. Parfois, Yannick (basse) ajoutait "Traci Lords a disparu, trop de bites elle a vu". Mais ça c'est pour la petite histoire...
-

Les Chiens de l'Enfer au Gibus

Autre morceau live de Cérémonie (sans s) au Gibus en 1988. "Les Chiens de l'Enfer" était un des morceaux de bravoure du groupe et toujours grande est ma joie à la réécoute de cette pièce d'anthologie. Oui, je suis encore fan de la formation et sans doute son premier archiviste ! Alors, rappelons-nous, c'était un jeudi et il avait fait frais toute la journée. Quelques éclaircies ce 28 Avril 1988 bien que nuageux en fin de journée.
-

A mon ami Dgé !

J'ai eu la chance de travailler pendant presque 20 ans avec Jean-Jacques dit "Dgé". Jean-Jacques, très bon guitariste, a joué dans Cérémonie, les Chinaski's et aujourd'hui, Demolition Party. C'est dire, si Dgé est un vrai bouloupien. Il a commencé dans un groupe parisien devenu "culte" Wallenberg. D'après le site "officiel" du groupe : " C’est à Paris, en avril 1983, en plein cœur du Marais, que Wallenberg prend son essor ; le groupe se crée autour de Valérie GIANNORSI à la basse, Jean-Yves TOLA à la batterie (parti vivre aux Etats-Unis et ex-batteur des 16 Horsepower), Jean-Jacques DESERAUNNE à la guitare et Hervé de WALLENBERG au chant." En fouillant dans ce site, j'ai trouvé une photo de Dgé, tout jeune ! Un vrai document historique...


Souvenirs du Gibus

Le 28 Avril 1988, c'était un jeudi, Cérémonie sans S jouait au Gibus. Piep' ne fait plus partie du groupe et c'est le très style Dgé qui est à la guitare. De leurs vrais prénoms, un Jean-Jacques remplace un autre. Ce même mois d'Avril, le grand Pierre Desproges venait de casser sa pipe et deux jours après ce formidable concert, Céline Dion remporte l'Eurovision.... Nous sommes entre les deux tours de la présidentielle et François Mitterand sera réélu le 8 Mai suivant. Ce 8 Mai, Franck et moi-même passeront la soirée à la rédaction du Nouvel Observateur où il ira présenter se hommages à la géniale Françoise Sagan. Je me souviens de tout, je me souviens de nous !
-

Pour toi

Voici, extrait du 3e CD des Nouveaux Monstres, "For U". Cette chanson est sans doute ce que les Monstres ont fait de plus travaillé. Il y a énormément d'instruments (castagnettes, synthés vintage, guitares, triangle, boîtes à rythmes vintage... Etc.) et les arrangements sont plutôt complexes. On y retrouve le goût de Marc-André pour la variété 60's et les envolées lyriques typiques de l'époque (avec un demi-ton en plus, au bon moment). Les chœurs du début devaient servir d'intro. mais ont été séparés sur le CD. Il s'agit d'un chorale d'hommes, soit les Nouveaux Monstres et tout leurs copains hurlant en rythme dans le studio. Le texte est signé Marc-André et la photo qui illustre le clip est l'œuvre de Bertrand Stark. En rigolant, Marc-André compare ce tître à un passage de "Smile" des Beach Boys...
-

Le bon temps des K7 audio (3)

Merci à Edouard qui a retrouvé, dans ses archives, ces fabuleux packagings ! (celui-ci est l'œuvre de Marc-André)
-

Cérémonies au Chat Bleu

Et puis nous sommes tous partis à Bordeaux. Tout le BSS Contingent (les bouloupiens) pour assister au concert de Cérémonies au Chat Bleu, un samedi soir, quelques jours avant Noël. A la même époque, Noir Désir faisait ses débuts et le Chat Bleu était un des lieux bordelais qui a vu "Ze" groupe français naître et grandir. Un peu son repère quoi. Dans les 90's, le Chat Bleu a viré techno et en 1995, la boîte a été fermée quelques semaine pour trafic d'ectasy. Depuis, elle a définitivement fermé. En rentrant, le dimanche soir, sur l'autoroute, il pleuvait fort et Quick conduisait vite en évitant les poids-lourds ! Un bon souvenir, joyeux et rock and roll. Bouloup !
-

Le bon temps des K7 audio (2)

Merci à Edouard qui a retrouvé, dans ses archives, ces fabuleux packagings ! (celui-ci est l'œuvre de Franck et de Frida)
-

Le bon temps des K7 audio (1)

Merci à Edouard qui a retrouvé, dans ses archives, ces fabuleux packagings ! (celui-ci est l'œuvre de Marc-André)
-

48 secondes de n'importe quoi !

Voici quelques secondes d'improvisation un peu lourde. A l'époque, les Monkey Business cherchaient pendant des heures... Ici c'est la guitare de David qui croise celle de Marc-André, toujours très influencé par le son Surf ! La photo qui illustre la vidéo a été prise dans les frigos lors de l'enregistrement d'un clip aujourd'hui disparu !
-

Une vie merveilleuse

Petite plongée dans le plus étrange de mes archives audio... Voici l'intro. d'un morceau des Monkey Business qui devait s'appeler "Wonderful Life". On entend un peu de synthé et un kick de batterie ce qui me fait dire que c'était sans doute au début du groupe. Simple, mélodique... et court ! La photo qui illustre à été prise lors de la session avec Peter Knopp et on aperçoit, au premier plan, le manche de la guitare de David.
-

1 heure avec les Chinaski's

J'ai un peu de mal à m'y remettre. Les vacances sont passées par là et peu de gens se rendent sur ce blog. Pas grave, je travaille pour la postérité. Voici un titre fourni par Gordon et dont je ne me souvenais pas. La guitare de Dgé et le chant de Franck sont toujours là, symptomatiques de cette époque. Franck, comme nous tous, écoutait Gamine et leur pop racée. On le ressent parfois. Pour illustrer la vidéo, j'ai récupéré une image provenant de Barfly. Je me souviens que nous regardions souvent ce film. D'abord, nous étions très fans de Bukowski, ensuite Mickey Rourke (encore regardable) jouait franchement bien. Bref, c'est aussi grâce à ce film que les Chinaski's adoptèrent leur patronyme, alors...
-

Souvenirs de vacances (4)

Le Bouloup Contigent en vacances partait parfois en Espagne. Dans la région de Valence, pas très loin de Gandia... A Oliva plus exactement. Dans l'Espagne de la fin de la movida, beaucoup de drogues, d'alcool, de filles et de n'importe quoi. Une bonne occasion aussi de découvrir des petits groupes "indés" espagnols que personne ne connaissait. Notamment, grâce au bar d'Angel et à sa filière pour s'approvisionner en vynils. Grâce (aussi) à l'agua de Valencia ! Comme par exemple Loquillo et son rock and roll local !
-

Souvenirs de vacances (3)

Le Bouloup Contigent en vacances partait parfois en Espagne. Dans la région de Valence, pas très loin de Gandia... A Oliva plus exactement. Dans l'Espagne de la fin de la movida, beaucoup de drogues, d'alcool, de filles et de n'importe quoi. Une bonne occasion aussi de découvrir des petits groupes "indés" espagnols que personne ne connaissait. Notamment, grâce au bar d'Angel et à sa filière pour s'approvisionner en vynils. Grâce (aussi) à l'agua de Valencia ! Comme par exemple Cabinete Caligari et sa pop racée et haut de gamme !
-

Souvenirs de vacances (2)

Le Bouloup Contigent en vacances partait parfois en Espagne. Dans la région de Valence, pas très loin de Gandia... A Oliva plus exactement. Dans l'Espagne de la fin de la movida, beaucoup de drogues, d'alcool, de filles et de n'importe quoi. Une bonne occasion aussi de découvrir des petits groupes "indés" anglais que personne ne connaissait. Notamment, grâce au bar d'Angel et à sa filière pour s'approvisionner en vynils. Grâce (aussi) à l'agua de Valencia ! Comme par exemple June Brides et sa pop chantée faux !
-

Souvenirs de vacances (1)

Le Bouloup Contigent en vacances partait parfois en Espagne. Dans la région de Valence, pas très loin de Gandia... A Oliva plus exactement. Dans l'Espagne de la fin de la movida, beaucoup de drogues, d'alcool, de filles et de n'importe quoi. Une bonne occasion aussi de découvrir des petits groupes "indés" anglais que personne ne connaissait. Notamment, grâce au bar d'Angel et à sa filière pour s'approvisionner en vynils. Grâce (aussi) à l'agua de Valencia ! Comme par exemple Gone to Earth et sa fusion folk punk !
-

Alice Electrique

Extrait du 2e CD des Nouveaux Monstres ("Spécial Filles") voici un titre co-écrit et interprété par Frank War. Ce morceau a été enregistré au Twin Studio et garde, à mon goût, une certaine fraicheur. C'est, pour moi, une réussite et le guitariste invité, Norbert E., rajoute un côté "tranquilisé" à l'ensemble. Voir une dimension musique jazzy d'ambiance façon France Culture, un poil ennuyeux, (pour être tout à fait honnête). Mais justement, c'est un peu l'idée !
-

Baise moi, mucho !

Encore une adaptation réalisée par Antoine. Cette fois-ci, voici Besame Mucho qui, en français, devient "Baise moi". Un léger malaise peut naître de la trivialité des paroles et de ce qui, anciennement, avait la naïveté d'un mambo ancestral. Adaptation réussie donc puisque réinterprétation et le visuel du single reflète complétement la dimension sexuée du morceau. La photo est de Bertrand Stark et la fumée a été ajoutée en post-production pour ce design signé Marc-André.
-

Venus Fly

Voici un tître des Monkey Business que je n'aime vraiment pas. Il y a pourtant une belle énergie de David Rosane qui n'arrive pas à "trainer" les autres. Marc-André tricote sur sa guitare tandis que la basse de Yannick est vraiment absente. Les photos qui illustrent le clip ont été prises au studio Amadeus pendant l'enregistrement live de cette démo. Je ne me souviens pas de qui en est l'auteur ! Peut-être Jacky, le pote de Yannick...
-

Une fête d'avant Noël avec Antoine !

Tiens, un flyer complétement oublié pour un concert d'Antoine Lauth ! Très joli design réalisé par Marc-André, mais ça ne me dit vraiment rien !
-

Mademoisellle Arnaud, live au Café Montmartre

J'ai retrouvé cette affiche pour un concert de Mademoiselle Arnaud ! Un design intéressant qui a plutôt bien vieilli, un design réalisé par Marc-André !


Parfois, je sens (live, quelque part)

Voici un autre morceau extraite d'une vidéo retrouvée au fond d'un carton. Nous sommes plutôt vers la fin des Monkey Business et on sent une ambiance d'enfer. Marc-André joue sur sa Télécaster ce qui était très rare à l'époque et rien ne ressort de son jeu... Si ce n'est un peu plus de masse sonore. Bruno, toujours très physique, tape comme un malade et Sandy assure les chœurs. Difficile...
-

Les "Autres Chants" de Marc Seberg

Voici un "incunable" de Marc Seberg, le flyer du spectacle "Autres Chants" qui s'inspire et utilise un dessin d'Egon Schiele, l'artiste autrichien mort en 1918 et qui a inspiré tant de groupes new-wave (Complot Brunswinck, Marquis de Sade... etc.)



Et si Jésus

Voici un collage sonore complétement psychédélique et inédit des Nouveaux Monstres. Ce "collage" comprend plusieurs sections dont une conversation (inaudible) entre Jean-Yves et Marc-André autour du retour du Jésus. Voici encore une expérimentation que les Nouveaux Monstres n'ont pas gardé... Dommage, ça fait rire !
-

Cet immeuble gris du côté de Montreuil

Quand j'ai commencé à fréquenter Cérémonies, ils habitaient tous du côté de Montreuil, Rosny 2... Etc. Joyeuse banlieue pleine d'immeubles tristes et gris. Cette chanson me rappelle ces lieux qui étaient une partie de l'identité du groupe. Tous ces punks avaient grandi ensemble dans ces barres d'immeubles et aspiraient à en partir pour vivre de plus grandes aventures. La photo qui illustre le clip est une photo de Jean-Jacques ("Piep"). Elle a été prise par Marc-André.
-

Un message pour toi !

Voici une très jolie adaptation du classique ska "A message to you, Rudy". Bien sûr, on connaît la version des Specials (avec au trombone le grand Rico Rodriguez) mais il me faut citer son auteur et "originator" Dandy Livingstone (feat. aussi Rico). Cette chanson me rappelle plus particulièrement les soirées chez Antoine... Soirées qui étaient l'occasion de chanter tous en chœur (et si possible à tue-tête). On reprenait toujours cette chanson (suivi de "La Bamba"). J'en garde un très joli souvenir et ce classique me rappelle cette époque plutôt heureuse ! La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Bertrand Stark...
-

La mayonnaise

Voici un morceau extrait de l'album "Je vote pour tes fesses" d'Antoine Lauth. Cet album, pour mémoire, a été produit par Marc-André et comprend plein de très bonnes chansons (la pochette est également signée Marc-André).  Ce tître fonctionnait très bien en live... Et à l'époque, Antoine mettait le feu avec cet hymne ultra-positif à l'intégration...
-

Mademoiselle Arnaud

Mademoiselle Arnaud est un projet que l'on doit à notre ami Edouard. Il y a mis beaucoup d'énergie et de temps et, malheureusement, n'a pas eu beaucoup de retours. Pour sa part, Marc-André a réalisé le design de la pochette et travaillé sur le concept global au niveau de l'ambiance visuelle. Ambiance visuelle qui devait tourner autour du cinéma de la Nouvelle Vague. Mademoiselle Arnaud est une comédienne qui voulait - à tout prix - réussir. Alors, la chanson...  Pourquoi pas ! C'était un moyen comme un autre. Des énergies et énormément de moyens mobilisés... Mais à la fin, Mademoiselle Arnaud a littéralement disparu laissant tout le monde en plan... Pour changer de vie et changer d'amis. Je crois que c'est à l'occasion d'un concert (son dernier concert) quelle donna au Festival des Batignoles que quelque chose s'est "cassé" entre elle et tous ceux qui l'a suivait. Cette très jolie fille n'avait, en réalité, rien à dire. Et ça se voyait en live. Tout était emprunté chez Mademoiselle Arnaud et les textes de ses chansons (désolé Edouard) ne faisait qu'en rajouter. Trop d'influences Bashung et de surréalisme qu'elle ne comprenait pas. Pour ma part ce concert reste un de mes pires souvenirs. Aux dernières nouvelles, Mademoiselle Arnaud n'est toujours pas célèbre.
-

L'éléphant

Voici une intéressante reprise de Tom Tom Club par les Nouveaux Monstres. Tom Tom Club est une émanation des Talking Heads et est toujours en activité. A l'époque, les Monstres trouvaient ça drôle de reprendre une chanson écrite en français par un groupe américain. Il s'agit ici d'un remix indédit  dont je ne me souviens pas l'auteur... Peut-être Olivier du studio Basement ou peut-être Emma du Regard Sonore. Quoi qu'il en soit le résultat est très bien et mérite une écoute...
-

Le Blue Train Choir (2)

Voici le single produit par Edouard et dont j'ai eu le bonheur de faire la pochette. Ce single est côté 300 Euros ici-même ! Cette pochette a demandé beaucoup de travail et au final je me suis inspiré d'une pochette du label Riverside pour le lettrage. Le visuel a été un peu adapté pour la vidéo - le "train" a même disparu !
-

Le Blue Train Choir

Mon ami Edouard était (et est) un grand fan de Marc Seberg (et Marquis de Sade). A tel point, qu'à l'époque,  il avait monté le fan club du groupe : Plan sur la Comète (auquel j'ai un peu participé) ! Une bonne occasion de présenter Anzia, (le guitariste de MS) à Cérémonies et d'envisager une collaboration. Collaboration qui n'a jamais été plus loin que le projet. Dommage ! Et puis, à force d'être fan, Edouard s'est aussi lié d'amitié avec Philippe Pascal. Il l'a même aidé (et managé) lorsqu'il a monté cette formation : Philippe Pascal et le Blue Train Choir. Nous avons travaillé sur un CD/démo qui depuis est devenu un collector pour les fans (j'ai fait la pochette). Voici le passage du groupe lors du festival des Batignolles en 2004. Un très bon souvenir. depuis, Philippe est revenu avec Marquis de Sade et je suis très content qu'il accède (enfin) à une reconnaissance légitime !
-

Monkey Business au Gibus

Voici de très beaux clichés retrouvés récemment datant de 1994. Aucune idée de qui est l'auteur mais ils on été pris au Gibus avant et pendant la balance du groupe. On aperçoit un ami de Yannick : Jackie ainsi que sa femme Véronique. Tout le groupe est présent ainsi que Jean-Yves (saxophone) ! 
















Monkey Business live à l'ECG en 1994

Pour ce concert, les Monkeys se sont rapproché d'Aides. Pendant le concert, David portait sur la tête une capote géante et je pense qu'il a du également faire un speech. Aides qui a quasiment fait passer un examen au groupe avait un stand et distribuait gratuitement des préservatifs. On aperçoit le chapeau capotte sur l'une des photos et la présence de la section de cuivre (Jean-Yves et Daniel). Ah oui, dernier détail l'ECG veut dire Espace Culturel Gervaisien mais je ne suis pas complétement sûr du lieu pour ces photos !




La grande illusion

Un autre tître du groupe Keyser Söze, formation house-rock. Bien sûr, Gordon à la basse, Franck au chant et Rescoussier aux claviers. Cette formation n'a jamais joué live et c'est bien dommage. Le morceau exhumé par Gordon était en mono (sur une seule voix), il m'a donc fallu bidouiller un peu pour récupérer un spectre sonore à peu prêt acceptable !
-

Les Nouveaux Monstres sur Canal Plus

J'ai déjà passé ce document, Philippe Gildas présentant le premier CD des Monstres sur Canal ! Voici une version de bien meilleure qualité ! Pour les fans seulement !
-

N'importe quoi (encore)

Voici une version d'un tître "tardif" de Cérémonie repris par les Chinaski's. Bien sûr, le line-up est à peu près le même mis à part Bruno parti rejoindre les Monkey Business. Bizarrement, cette version est beaucoup plus pop avec beaucoup plus de guitares que celle des Cérémonie (pourtant très new-wave). Dans les 2 cas, on est bien dans le ton de l'époque.
-

Des notes de Marie-Madeleine

En 1994, les Monkey Business ont joué au Plan (A Ris-Orangis). Pour l'occasion, Marc-André avait invité sa maman qui ne s'est pas dégonflée et est venue (malgré son âge avancé). Voici des notes personnelles retrouvées dans les affaires de Marie-Madeleine après sa mort.  Le point N°1 est plutôt émouvant : " Les Monkey m'ont épatés ce qui m'a le plus frappée chez eux, c'est l'aspect tragique de leur musique !"


Le dossier de presse des Monkey Business (extraits)

J'ai retrouvé des pages du dossier de presse que les Monkeys distribuaient pour trouver des concerts. Bon, comment dire... Les textes sont un peu éclairés. Mais une page est particulièrement intéressante parce qu'elle donne la liste de leurs concerts pour 1994. Notons que les concerts "privés" ont été écartés (je pense à la PIF Party ou le concert d'anniversaire de François Alysse).  Une année dense pour le groupe !