Quelques photos (oubliées) des Fricotins

Retrouvées au fin fond d'une boite poussiéreuses, voici quelques photos de Bibi et les Fricotins à Cachan. Ce sont, des négatifs que j'ai un peu cleané et passés en positif !
-





Musique pour Nathalie

Voilà un projet de musique illustrative réalisée par Jean-Marc pour une vidéo d'entreprise (la DRH de cette dite entreprise s'appelle Nathalie). Jean-Marc est le groupe de Jean-Yves et Marc-André, ils nous dévoilent ici un bout de leur nouveau répertoire ! On attend la suite avec impatience...
-

Ils marchent en ligne

Voici une des rares reprises faites par le groupe Cérémonies. Il s'agit de "Walked In Line" de Joy Division. Cette chanson date de 1981 et est extraite de l'album "Still" :
"All dressed in uniforms so fine
They drank and killed to pass the time
Wearing the shame of all their crimes
With measured steps, they walked in line"

C'est par leur version que j'ai découvert ce groupe immense. Merci à Cérémonies. Aujourd'hui, Joy Division est devenu un ultra classique... Mais à l'époque, c'était un peu différent. Leur version est extraite d'un live au Parling 2000 dont j'ai déjà publié 2 extraits. L'image qui illustre la vidéo est un montage extrait du fanzine "5 francs" réalisé à l'occasion de la sortie de leur 45 tours. Comme son nom l'indique, le fanzine coûtait 5 Francs et a été réalisé avec l'un des tous premiers Macintosh.
-

Les Etc's live au Pancrace

Autre document ultra rare, voici les Etc's live au restaurant le Pancrace à Boulogne. Du temps où Franck, Pascal et toute la bande travaillait chez Bleu Petrol, à Boulogne, leur repaire s'appelait le Pancrace et se trouvait rue d'Aguesseau pas très loin du studio. Ici dans ce petit film, on retrouve les Etc's lors d'une fête de la musique, interprétant (pour ce que j'ai reconnu) "Late Nite City" des Comateens, "Choci Loni" des Young Marble Giants, une compo originale "Traci Lords", "Les papillons noirs" de Gainsbourg et en rappel "Walk on the Wild Side" de Lou Reed avec Franck War en guest star. Si on est observateur, on reconnaîtra certaines "figures" du Pancacre, son patron, la sœur du patron... Etc. Une vraie tranche de vie que je situerai aux alentours de 1990. Mais là, je ne suis vraiment plus très sûr !
-

Dynamite the world

Voici un enregistrement (sans doute inédit) de David Rosane datant de Décembre 2008 et réalisé dans les studios Basement. David tout seul à la guitare dans le plus pur dénuement. C'est comme ça que je l'ai toujours imaginé, surtout quand je l'ai supplié de reprendre sa guitare. C'est donc mon "private" David que je partage avec vous aujourd'hui ! Mon disque intime que j'écoute de temps en temps. Un luxe de collectionneur. Si le gars David tombe sur ce titre, je pense qu'il me maudira jusqu'à la 5e génération. Pas grave, ici il est question de grâce et de vérité.
-

Universatile

Voici ce qui reste d'un projet de site web sur lequel le studio i-breed a longuement travaillé. La musique originale est signée Nouveaux Monstres (c'est une maquette) et les images animées sont l'œuvre de Tristan Tabanou. Voici, extrait de la note d'intention, un début d'explication :
"Lorsqu’un designer intervient et ce quel que soit le projet, il doit d’abord s’imprégner d’une nouvelle culture d’entreprise, de nouveaux objectifs de création. C’est tout un univers visuel qu’il doit ensuite créer (parfois en partant de rien).  À la façon d’un décorateur de théâtre ou de film, il « construit » un décors graphique qui va permettre la mise en scène des objectifs de communication, des attentes du client, des fonctionnalités (dans le cas de sites ou du design d’application) ou des messages à faire passer. Partant de cette image, universatile se veut une visualisation imagée et symbolique de la planète i-breed, planète constituée d’une suite de décors illustrants à la fois le contenu du site comme le savoir-faire créatif de la société. Ces décors sont peut-être ce qui reste des missions et des références d’i-breed." Je crois me souvenir que Microsoft a financé une partie de ce projet !
-

Lyar

Musicien créatif et toujours en quête d'expérimentation, Yannick L est prompt à dégainer guitare et basse. Voici Lyar, une de ses dernières formations. Ce groupe est un trio (le format rock idéal) : un chanteur/batteur, l'inoxydable Leslie à la basse et Yannick... A la basse aussi. Du gros son, une belle énergie... Bientôt en concert près de chez vous !
-

Véronique A.

Aujourd'hui, une petite vidéo un peu différente... Voici Véronique Agranier (ex chanteuse des Etc's) qui a fait de l'astrologie son métier et sa mission. Véronique pratique un type d'Astrologie particulière puisqu'elle est holistique et sofianique.  Ceci n'expliquant absolument pas cela. Mais ce témoignage est touchant et il me semble que c'est un juste retour des choses !
-

Les Etc's

Voici un document ultra-rare, exhumé il y a peu... Il s'agit d'extraits d'un concert des Etc's à la campagne (à la Picardière, chez Edouard). Par contre, je ne me souviens ni de l'année, ni du mois (probablement en Juin). Les Etc's sont en fait Bibi & les Fricotins + Véronique au chant. La sympathique Véro ne chantait pas très bien (il faut dire qu'elle avait beaucoup de mal à s'entendre pendant les concerts) mais le cœur y était ! Depuis et aux dernières nouvelles, Véronique est devenue Astrologue !
-

Hommage à Johnny

Voici une reprise par les Nouveaux Monstres de Johnny : "Mon Vieux Copain". Les Monstres ont choisi ce titre pour la thématique mais surtout parce que cette chanson est une des rares compositions de Johnny (lui-même). Franck War est au chant et c'est plutôt courageux parce qu'il n'est pas particulièrement fan de la star française !
-

Souvenirs de Nous

Voici un titre de Cérémonie enregistré en 16 pistes avec Dgé à la guitare. Sur la photo qui illustre le clip, on reconnaît Gordon en pleine action (la photo est de Pascale de Laubier).
-

Say No

J'ai retrouvé dans mes archives une séance de photos pour le groupe Say No. Dans ce groupe, Yannick (Fricotins, Monkey Business, Blade, Massonic Hands... Etc.), Leslie et un troisième larron dont je ne me souviens pas du nom. Le groupe a fait quelques live puis a explosé. Le chanteur étant trop approximatif même si plein d'énergie. Cette séance photo date de Septembre 2011 !





Marche du côté sauvage

Les Fricotins (quand ils le pouvaient) finissaient leurs concerts par "Walk on the Wild Side", le classique de Lou Reed. Pour l'occasion, Franck War (Cérémonies, à l'époque) se joignait à eux ! Ici, il s'agit d'une captation lors d'une répétition. La photo qui illustre la vidéo a été prise lors du festival "Bleu Petrol" à l'Espace Culturel Gervaisien. Ce mini festival a permis aux trois ou quatre groupes liés au studio de design Bleu Petrol (ou travaillaient Pascal, Franck, Dgé et Marc-André) de jouer ensemble, soit les Fricotins, Cérémonies et le groupe de Dgé et Manou (dont je ne me souviens plus du nom).
-

L'été 73

Voici "L'été 73", un instrumental de Bibi & les Fricotins. Je crois que ce morceau devait servir d'intro. à un autre, mais je ne suis plus très sûr ! Sur la photo qui illustre la vidéo, on reconnaît Pascal en pleine action lors d'un concert du groupe à Cachan à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie (ESTP, quoi !). Cette école avait une sorte de bar/lieu de rassemblement, sur leur campus, que les élèves avaient eux-mêmes décorés (on aperçoit quelques peintures au plafond). Antoine s'était joint à eux pour  un ou deux morceaux !
-

Bibi & les Fricotins (le packaging)


Les Chinaski's

Voici un des groupes post-cérémonies de Franck War. On y retrouve Gordon (basse), Pascal (claviers), Harold, Dgé (guitare) et Christophe (batterie). Je suis particulièrement heureux de publier ce titre car, malheureusement, je n'ai rien gardé des Chinsaki's. Dommage. Leur son était pop et clair et leurs prestations scéniques toujours sympas. Ce "son" est, à mon sens, celui de l'époque et il n'est pas sans me rappeler certaines chansons du tout premier album d'Etienne Daho avec quelque chose d'un peu plus mature dans les paroles. La pochette de la K7 est plutôt réussie et signée Bleu Petrol/Franck. Bien sûr, Henry Chinaski est un des personnages récurrents (et double assumé) du génial Charles Buskowski. On le retrouve dans le cultissime "Barfly" ! Voici Lucie, une australopithèque pilier de bar... Et merci à Franck de m'avoir fourni ces inestimables  archives !
-

Cérémonies façon Peter Klasen

Voici un visuel réalisé par Franck War aux débuts du groupe Cérémonies. On ressent une grosse influence Klasen mais c'est très réussi surtout qu'à l'époque, il n'y avait ni infographie, ni ordinateur !


La Clé des Champs

Aucun souvenir de ce concert à la Clé des Champs ! Pourtant, les Monkeys y ont joué...


Les Chiens de l'Enfer

D'où provient ce tître de Cérémonies ? Aucun souvenir... Seul le titre évoque notre passion d'alors pour Charles Bukowski et notamment son recueil de poèmes : "L'Amour est un Chien de l'Enfer". Belle énergie communicatrice qui me fait réaliser que "Les Chiens de l'Enfer" est définitivement mon morceau préféré du groupe. La photo qui illustre la vidéo a été prise au Parking 2000 par Pascale de Laubier. Séquence émotion à la réécoute !
-

Monkey Business, le packaging (la K7 quoi !)


Rock n'importe quoi (11 ans après)

Il aura fallu juste 11 ans pour finir ce que les Nouveaux Monstres avaient commencé... A savoir le clip pour promouvoir leur nouveau CD qui finalement n'est pas vraiment sorti. Les images "brutes" de ce "Rock n'importe quoi" existaient, ne manquait plus qu'un brin de montage et de traitement graphique. Après de nombreuses heures de travail, voici donc, façon Nouveaux Montres, le seul et unique clip officiel et existant du groupe !
-

Improvisation façon Monkeys

Voici un tître des Monkey Business retrouvé dans mes archives ou plus exactement un bout de répet'... qui date des débuts du groupe. Marc-André est au synthé et Bruno a déjà rejoint le groupe. Très léger, voir joli. Loin des aspirations bruitistes du groupe sur scène ! L'image qui illustre le clip provient de le même session dans les frigos parisiens.
-

Venus Fly

Toujours extrait de la dernière démo des Monkey Business, voici "Venus Fly". Ce titre énergique manque un peu de... quelque chose. La photo qui accompagne la vidéo a été prise à l'occasion du tournage d'un clip dont j'ai perdu la trace (mais bien avant ce "Venus Fly")... Mais qui sait, en fouillant bien ! Pendant une journée, les Monkeys avaient tourné (en un plan séquence) dans les fameux "frigos" (Quai de la Gare ?), un endroit génial où l'on croisait des tas d'artistes et des musiciens. Quelques mois avant, j'avais également assisté à un concert de la Mano Negra au même endroit !
-

Ornithology

Encore un très bon titre de David... Ce coup-ci en duo avec Lucie. Ornitology est bien sûr un rappel de la passion première de David !

Sous la lune

Dernier effort du groupe Cérémonie, voici "Sous la lune". Je n'ai jamais aimé cette dernière démo enregistrée en 16 pistes. En la ré-écoutant, 30 ans après, je crois que la raison en est simple... La K7 ne tourne pas à la bonne vitesse. J'ai donc descendu (très légèrement) le tempo... Et là, bien sûr, c'est beaucoup mieux ! De souvenir, il me semble que Piep', le guitariste historique, avait quitté le navire. C'est Dgé qui le remplace et ça s'entend. Avec son art tout particulier de tricoter des mélodies inattendues !  Le visuel de la K7 est signé Franck, bien sûr, classe et sobre....
-

Demolition Party

J'ai déjà publié ce clip de Démolition Party, le groupe de Franck... Mais apparemment, il a été supprimé... Alors petite republication ! Un très bon titre à écouter sans modération !
-

C'est "N'importe quoi !"

Voici un titre enregistré en 24 pistes de Cérémonie (sans s ?) qui date (peut-être) de 1987 ou 1988. Il reflète parfaitement les nouvelles aspirations du groupe qui souhaite évoluer vers une pop plus accessible. Les paroles de Franck expriment une certaine légèreté propre à l'époque. Bruno joue de la batterie électronique tandis que la basse de Gordon est mise en avant... Gordon qui joue aussi du melodica à la fin du morceau. Gordon, encore, qui illustre la vidéo de son flegme tout particulier !
-

Freeway

Voici un magnifique titre de David Rosane : "Freeway". Dans cette chanson, la punchline qui résume tout l'esprit du gars David : "Désolé pour le dérangement, nous essayons de changer le Monde". La vidéo qui va avec est également très réussie avec cette simplicité et cette efficacité qui va droit au cœur (en tous cas qui me parle) ! Bravo les Zookeepers !
-

Les Monkey Business, live au Pré Saint-Gervais !

Pour leur passage au Pré Saint-Gervais, les Monkeys avaient eu droit à un petit article dans le journal local (entre Marousse et Johan Asherton à la même affiche) ! This is the Monkeys. C'est lors de ce mémorable concert qu'on leur vola leur décors de scène (une bâche représentant la jungle avec des singes)...
-

Bibi et les Fricotins feat. Franck War.

Voici, extrait d'un bœuf à Cachan (dans le studio de West Image), "Orange". On reconnaîtra la base musicale qui est le "Late Night City" des Comateens sur laquelle Franck improvise ses propres paroles. La photo qui illustre la vidéo ne correspond pas, il s'agit d'une photo prise lors de l'inauguration d'un nouvel hôtel parisien. Les Fricotins avaient été engagés comme orchestre d'ambiance.  Lorsqu'on leur avait demandé de jouer "Besame Mucho", le groupe fût un peu surpris et avait rétorqué qu'ils ne jouaient que leurs propres compos !

Dantzig

Voici, un extrait du fanzine audio "Zick Addict N°1", une publication dont je n'ai pas encore retrouvé la trace mais qui avait sollicité, à l'époque, Cérémonies en plus de 3 autres groupes. Ce très beau (et long) morceau me fait toujours penser à Jean-Jacques, le guitariste de Cérémonies. On l'appelait "Piep'" parce qu'il était pompier de profession et c'était un garçon très gentil et très doux. Malheureusement, la drogue est passée par là et, apparemment, il est mort il y a quelques années. La photo qui illustre le clip est un cliché de Pascale de Laubier qui saisit parfaitement bien son look d'alors et son attitude. Le guitar héro typiquement new-wave ! Donc une petite pensée émue pour Piep'
-

Promo Radio Oliva

Lors de vacances dans la région de Gandia (plus précisemment Oliva) nous nous sommes liés d'amitié avec quelques "locaux". L'Espagne connaît une explosion culturelle (post movida) et partout apparaissent des radios libres, de la presse indépendante, du rock alternatif ... Etc. Nous sommes en 1985 ou en 1986. La région de Valence ne fait pas exception à ce raz-de-marée ! C'est ainsi qu'une moitié de Cérémonies s'est retrouvée à passer ses propres démos, du rock indépendant français et à répondre aux questions de Radio Oliva, une radio libre... Sans doute pro-valenciennoise ! Un peu plus tard, un concert apocalyptique sera organisé dans un bar de plage ! Extrait...
-

Les Bouchers (de Verdun)

Voici un morceau de Cérémonies ("Les Bouchers"), live au Cithéa en 1985 ! Marc-André a un (tout petit peu) participé à l'écriture de ce texte un poil rétro. Ce lieu "mythique" parisien est devenu par la suite le Cithéa Nova... Puis je crois qu'il a disparu corps et âme. Cette salle était située rue Oberkampf (pas très loin du Studio Plus) et devait ouvrir la voie pour ce qui est devenu un haut lieu de la nuit parisienne. A l'époque, il n'y avait pas grand chose d'autre ! La photo qui illustre la vidéo est signée Pascale de Laubier !
-

Insanities

Si j'ai gardé beaucoup de témoignages audio de cette glorieuse période, il ne me reste presque rien de visuel. Sur une K7 de Cérémonies, exhumée au fin fond d'une boîte oubliée, j'ai retrouvé ce texte plutôt sensible : "Voici celles qui flottent dans ma tête, du Séisme à Bordeaux, des 120 Nuits aux Gibus. Les chiennes de l'enfer, le whisky dans la grosse caisse, la chaussure du bassiste, les 3 groupies de l'Olympia, la vidéo rustique, les skinheads en cavale, les 50 francs à l'entrée, les collages en 10 photocopies... Etc. C'était bien et c'est tout !". Un jour, j'expliquerai toutes ces anecdotes... Voici "Insanities" extrait de la première démo de Cérémonies.
-

Cérémonies, live au Parking 2000

Cérémonies répétait dans le fameux Parking 2000, rue de Crimée. Je me souviens qu'ils partageaient leur local (leur box ?) avec un groupe de punkettes appelé Traffic Diam's. Parfois, ils organisaient des petits concerts surprises. C'est donc pendant un de ces concerts (en 1984 peut-être) que ces 2 morceaux ont été enregistrés. Je me souviens qu'il faisait assez froid ce jour-là. Le son est approximatif, mais l'énergie est là !
-



Les regrets de Cérémonies

Voici un tître extrait d'une démo de Cérémonies. Je n'arrive pas à me souvenir de l'année de sortie de cette K7 démo, mais je pense qu'elle est postérieure à leur 45 Tours. Je la daterai donc de 1985, mais c'est vraiment au feeling. Ici, tout est présent : le son, les paroles écrites en français et un lyrisme new-wave de bon ton. J'ai beaucoup écouté ce tître et c'est assez troublant de le rédécouvrir aussi longtemps après !
-

Cérémonies sur Fréquence Montmartre

Le 9 Mai 1985, Fréquence Montmartre invite Cérémonies pour la sortie de son 45 tours. Franck et Gordon parlent du groupe, de leur concert annulé au Rose Bonbon, de 5 Francs (le fanzine qui accompagne leur 45 tours), des bouloupiens (qui donnent leur nom à ce blog) et plein d'autres choses encore... 33 ans après, c'est assez touchant de réécouter cette interview. Cette année-là, Fréquence Montmartre deviendra 988 FM puis Canal 9 et cessera son activité deux ans après. Autre détail intéressant, tous les 45 tours de Cérémonies ont été vendus, c'est du moins ce que déclare Franck... Vous pouvez, bien sûr, le retrouver en fouillant sur ce blog !
-

Une cover d'Edith Piaf

J'ai beaucoup fréquenté cette bande de punks. Des gens sympas mais un peu limites pour ne pas dire limités. Des "vrais" tellement vrais qu'ils sont restés dans leur garage. Ils sont aujourd'hui de vieux punks. Voici leur 2e tube (après Festival que j'ai déjà publié). C'est bien sûr, une adaptation de la scie d'Edith Piaf. Une "vraie", elle-aussi, c'est du moins ce que pensait Panik LTDC !
-

Bon Anniversaire

Pour l'anniversaire de Béatrice (la sœur de Marc-André), les Nouveaux Monstres avaient décidé de jouer live. Et plus précisemment leur version de cette rengaine que l'on se doit de chanter à chaque fois (le plus faux possible). Voici donc leur version, typique de leur style, qu'ils n'ont joué qu'une seule fois, à cette occasion. La photo qui illustre la vidéo a été pris pendant ce mini concert. Yannick est à la basse et je crois me souvenir que Jean-Yves devait jouer du sax... qu'il a malheureusement oublié chez lui !
-

Ma P'tite Lampe (original mix)

Extrait du 1er Cd des Nouveaux Monstres (publié en 1996), voici "Ma P'tite Lampe". Ce matin, en surfant sur internet, j'ai été heureux de découvrir  qu'un p'tit malin vend 50 euros (sur Price Minister) ce premier opus. Un des arguments de vente sont les reprises de Johnny et de Gainsbourg présentes sur le cd. Il y a quelques temps j'ai publié un mix un peu plus "hardcore" de ce morceau emblématique.
-

Les anges déchus

Voici le dernier morceau de la dernière démo des Monkey Business. On appréciera la présence de Sandy aux chœurs et la simplicité rock and roll de cette composition originale. J'aime bien ce tître et je suis content de pouvoir le réécouter !
-

Un peu d'expérimentation !

Voici un petit clip réalisé à partir d'une série de photos que j'ai réalisé il y a quelques temps. Cette série synthétise ce qui nous arrive tous à un  moment ou à un autre de notre quotidien. On se retourne et l'horloge marque 21:21 (ou 12:12, ou 13:13... Etc. vous avez compris le principe). Ce sont des micro-événements extraordinaires. La chanson qui illustre est un tube inconnu de Ral Donner, connu pour avoir été une sorte d'imitateur du King !
-

La Soupe Aux Choux

Voici "Cabbage Soup" dernier morceau de la 1er démo des Monkey Business. Ce morceau a été composé lors d'un séjour/mini-tournée à St Malo. Alors que le temps s'était refroidi, les champs de choux autour du gite loué par le groupe s'est mis à puer. Une puanteur à la limite du supportable. En souvenir de cet incident, voici la "Soupe au choux". Les Monkey en ont également profité pour répéter, pour jouer devant leurs logeurs, à St Malo et à Rennes (Rue de la Soif, bien sûr). Sur le chemin du retour, comme un signe du destin, Marc-André a rencontré Link Wray, dans une station-service !
-

Demolition Party

C'est toujours un plaisir d'écouter une nouvelle chanson de Franck, ex Cérémonies, ex Sexe des Anges, ex Chinaski's. Voici donc Rainy Day de Démolition Party. La maturité venant, son écriture s'est affirmée et son chant aussi. Beaucoup de talent donc et un vrai sens des arrangements et du son. On y entend de l'harmonica et le jeu de guitare du grand Dgé, sorte de guitare héro new wave qui a joué dans plein de groupes (dont une vague célébrité anglaise dont j'ai oublié le nom). Bravo, j'adore !
-

Have A Merry Christmas

Voici un morceau des Zookeepers (feat. Lucie Rouits) de David Rosane. Très bon morceau de David au top de son inspiration. Le clip fait main est assez drôle, on y croise plein de têtes connues qui gravitent habituellement autour de David et du studio Basement. Cette chanson aborde les thèmes habituels dans le répertoire de ce songwriter d'exception qui mérite une vraie reconnaissance.
-

Le monstre en moi !

Voici "The Monster In Me", un morceau des Monkey Business extrait de leur dernier démo. Enregistré en live au studio Amadeus (Bagnolet), on sent l'absence complète de la guitare de Marc-André qui visiblement n'a plus d'inspiration. A cette époque, les relations sont très tendues entre les membres du groupe qui après 4 années d'intenses répétitions et autres galères ont du mal à trouver un second souffle.
-

Une autre des Nouveaux Monstres

Toujours extrait de "Rock N'importe Quoi" (3e CD du groupe), voici le "Trou Noir". Morceau triste et langoureux malgré le sample entendu sur le refrain : "Milk From The Coconut" (Toto Coelo). Les lyrics sont de Marc-André. La planche contact qui illustre la vidéo est l'œuvre de Bertrand Stark. Christophe (le mari de Marjorie) joue de l'accordéon à la fin du morceau !
-

A cette heure, je te quitte !

Voici "A Cette Heure" extrait du 3e CD des Nouveaux Monstres. Ce morceau a été enregistré en 2006 au Studio Basement. Marjorie est au chant et la guitare lead est assurée par Antoine. La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Bertrand Stark. C'est un polaroïd  réalisé lors de la séance pour la pochette du CD. On notera, à la fin du morceau, l'hommage du groupe au "Can't Stand the Rain" du groupe Eruption (1977).
-

L'oiseau Tonnerre

Encore un morceau extrait de cette 1ere démo des Fricotins. Un instrumental, bien sûr, qui rend hommage aux fameuses Ford Thunderbird. Le morceau est assez étrange, toujours un peu faux (comme l'ensemble des morceaux du groupe), il comprend des sortes d'intermèdes entre chaque couplet qui n'ont rien à voir les uns avec les autres. Le son est un peu distordu et le fidèle Antoine fait une apparition guitaristique dans la dernière partie !
-

Peep Show + Drivin' Show

Voici un autre morceau extrait de la 1ere démo des Fricotins. Cet instrumental comprend 2 sections. L'idée était de juxtaposer le feeling d'un spectacle intime et sexy à celui d'un spectacle grand public en extérieur. Drivin' Show est une sorte d'adaptation en instrumental d'un des grands succès d'Eddie Cochran. Difficile pourtant de le reconnaître.
-

Monkey Business, over you !

Extrait de leur première démo, voici "Over You".  Une boule de nerf "surf". Marc-André à la guitare lead impose ce son si cher à son cœur... Celui de Dick Dale : strato, reverb et staccatos à l'orientale. Car le king of surf est originaire du Liban et a su transposer dans sa musique ses racines profondes. Dans l'intro, Bruno joue de la batterie électronique...
-

Neon Campfire, live !

Sans doute, un des premiers concerts (à Paris) de Neon Campfire. A l'époque, David estimait que la qualité sonore n'était pas au top et donc je l'avais gardé pour moi. Aujourd'hui, le temps a passé et c'est en tant que document d'époque qu'il faut le regarder ! C'est toujours émouvant d'assister à un concert de David... Ici en duo et dans un bar à Pigalle !
-

La Galerie Dupressoir


Edouard Dupressoir est très vieil ami. Nous nous sommes rencontrés dans un magasin de disques et depuis notre amitié est placée sous le signe de la musique. Nous avons vu ensemble quantité de concerts, organisé parfois, soutenu nos héros comme Philippe Pascal, ancien Marquis de Sade et Marc Seberg, travaillé ensemble. Bref, nous avons pas mal de souvenirs en commun. La dernière aventure d'Edouard se situe en Espagne. Edouard et toute sa faimme sont devenus espagnols et a ouvert une galerie d'art en plein cœur de Barcelone. Un endroit incroyable à découvrir ! Voici ma modeste contribution en temps que fan de la Galeria Dupressoir. La musique est signée Delia Derbyshire, une pionnière anglaise de la musique électronique.
-

La Mie Anglaise

Ce morceau des Nouveaux Monstres "La Mie Anglaise" est extrait du 2eme cd du groupe "Spécial Filles"'. Franck est au chant comme sur le premier CD. "La Mie Anglaise" est une reprise des Chinaski's dans lequel Franck chantait également (il en a écrit les paroles). Ce tître a été enregistré au Twin Studio. Le sample de voix qu'on entend au tout début est Françoise Hardy (extrait d'un de ses albums en anglais).  Enfin, le design de la pochette est l'œuvre de Franck !
-

Blade (2)

Voici le 2nd morceau de la démo de Blade : "Greyhound Love". Je ne suis pas sûr que Marc-André joue de la guitare sur ce morceau. La photo du clip est toujours l'œuvre de Bertrand Stark. Ce morceau dure 6 minutes et se divise en 2 sections très différentes. De l'ambiance et de l'énergie !
-

Blade

Voici "The Target (bebopalula)" un morceau extrait de la première démo de Blade et un discret hommage à Gene Vincent ! Au chant, Yannick, à la batterie et aux choeurs Alain, à la basse Eric et à la 2e guitare Marc-André. Ce morceau a été enregistré en Janvier 1999 à Basement. Le visuel qui illustre la démo est une photo de Bertrand Stark  (découvrez ici son travail) et le design est fortement inspiré par David Carson
-

Un hommage aux Rita Mitsouko

Pour toute une génération, les Rita Mitsouko sont l'archétype du groupe d'avant-garde ayant su passer de l'expérimentation au succès grand public. Le tout sans perdre leur âme ni leur créativité. Un rêve pour tous ! Voici un hommage rendu par les Nouveaux Monstres. Au chant Jean-Yves et on reconnaît les rythmes typiquement asmathiques du dynamique duo !
-

Thousand Watt Burn

Voici un des derniers projets de Yannick. Un groupe qui envoie avec une chanteuse qui a du coffre. Un peu stoner, un peu garage, un peu Crampsien. La formation bourrinne avec un Yannick alerte qui joue de la pédale comme on joue du violon, avec doigté et virtuosité. Perso, j'aime beaucoup. A écouter et à diffuser !

Paris est fait pour l'Amour !

Voici "Paris Is For Love" par David Rosane & les Zookeepers. David a joué et chanté avec Seaton, avec les Monkey Business, OD, Les Fantastic Four, Neon Campfire, David & Lucie (celle-ci joue d'ailleurs sur ce tître)... J'en passe et des meilleurs. David a un énorme talent qui mériterait une reconnaissance qui tarde à venir. Cette chanson, diffusée un peu après l'attentat du Bataclan, prend une dimension toute particulière. Il existe 2 versions de cette chanson, une enregistrée aux USA avec les American Zookeepers et une en France, avec les Zookeepers français. Quelque soit la version, cette chanson est magnifique, un vrai tube...
-

Le Sexe des Anges

Voici une formation finalement "éphémère" constituée de Gordon à la basse, Pascal Rascoussié aux synthés et de Franck au chant. Gordon et Franck jouaient originellement dans Cérémonies. "Mon Héroïne" est extrait d'une démo 4 titres produite par le Sexe des Anges en Janvier 1999. Je crois me souvenir que le groupe a fait quelques concerts avant de donner naissance aux Chinaski's. Sur ce tître, on assiste à la fusion entre techno et variété française (avec un zeste de New Order, normal... C'est là d'où nous venons). La pochette est bien sûr l'œuvre de Franck. A la réécoute, ça a vraiment bien vieilli !
-

Les Airs Animaux

Tout est parti d'un recueil de poèmes écrit et illustré par Marc-André. Marjorie B., comédienne et chanteuse des Nouveaux Monstres, s'est appropriée ces textes, Jean-Yves a rajouté du saxophone (de la voix et des percus) et Antoine a mixé l'ensemble. Un petit spectacle a même été joué 2 ou 3 fois, à Paris, en partant de cet enregistrement atypique qui n'est ni vraiment de la musique, ni vraiment de la poésie ! Une très belle aventure... Les illustrations qui accompagnent le clip sont extraits du recueil mais ne correspondent pas aux poèmes qui sont interprétés. Si vous souhaitez lire les Airs Animaux dans son intégralité vous pouvez le télécharger ici-même ! A noter enfin que certains de ces poèmes ont été publiés dans la revue "Vent d'Ouest"...
-

Hommage au grand homme !

Avec cette reprise au titre en anglais (pour brouiller les pistes), les Nouveaux Monstres rendent hommage à Charles Aznavour. Leur version de "Yet I Know" est un instrumental qui utilise 2 samples exceptionnels... L'un est extrait de "Stand by me" de Ben E. King, l'autre d'un morceau de Rage Against The Machine (dont j'ai oublié le nom). Les Monstres n'ont pas exploité ce titre trouvant son rendu trop robotique. On appréciera le solo de sax en fin de morceau réalisé par Jean-Yves !
-

Antoine Lauth, live à la Piscine

Antoine a toujours été là. Ami et professeur de guitare, il aime la musique cubaine. Marc-André, pendant un moment, lui a filé un petit coup de main et a "produit" un album avec lui. Voici un morceau extrait d'un diner spectacle organisé (vers 2003 ?) à la Piscine, un restaurant boulonnais. Ce morceau est extrait d'un single : "d'Afrique" qui était disponible en téléchargement gratuit sur le site du studio i-breed qui aujourd'hui n'existe plus ! Cette chanson me touche particulièrement parce qu'on y retrouve des saveurs très "nouvelle vague" française des années 60. Antoine croone, il y a un peu de Pierre Barouh dans son approche et ça lui va bien !
-

Monkey Business, live au Plan

Les Monkey à leur paroxysme pour ce "Peace and Love" tellurique pour achever leur concert au Plan à Ris Orangis. La maman de Marc-André à qui on doit les photos dans ce clip notera que le groupe a une dimension "tragique". C'est, sans doute, un euphémisme. Pour avoir joué vraiment trop fort, pété les tympans du public, l'ingé. son maudira le groupe jusqu'à la 3e génération et leur interdira de revenir jouer dans ce lieu incontournable. Fuck off, mec ! Si c'est trop fort, c'est que tu es trop vieux. Les Monkey sont toujours vivants !
-

Sex Monkey

Voici un morceau extrait de la première démo des Monkey Business. Ce "Sex Monkey" comprend une section de cuivre (de mémoire, sax baryton et alto, trompette) menée par Jean-Yves qui lui donne une petite coloration soul du meilleur effet. Joué à 2000 à l'heure, ce titre est l'un de mes préférés. Je sais que Marc-André a piqué son plan de guitare à un obscure groupe garage sixties (dont personne ne se souvient). Enfin, le flyer qui illustre la vidéo annonce un des 3 passages du groupe au Gibus !
-

Le CD-Rom Michelin

Les Nouveaux Monstres, toujours en quête d'expérimentations, ont eu le plaisir de participer à la conception d'un CD-Rom commandé par Michelin à l'intention des plus jeunes. Cette exploration de l'histoire des transports était illustrée par une série de "jingles" conçus par le dynamique duo. En voici une sorte de "best of",  soit 11 thèmes résolument illustratifs. On y retrouve leur style particulier bien que tout soit réalisé à partir de samples (dont certains "volés" à des tubes sixties connus).
-

Blue Monk (démo)

Voici une version inachevée du fameux thème de Theolonious Monk. Cette démo inachevée devait être l'occasion pour les Nouveaux Monstres d'aborder le registre jazz. Un peu trop bizarre et décalée, cette version a été abandonnée car trop difficile à exploiter. On appréciera l'image qui illustre le clip et qui est l'œuvre de Jean-Yves !
-

L'Affrontement

Voici une photo historique (1979, 1980 ?) où l'on découvre les membres de ce qui allait devenir un peu plus tard "Cérémonies". A l'époque, la fine équipe jouait du punk rock sous le nom de L'Affrontement (l'influence des Clash n'est pas loin). Je n'ai jamais rien entendu de cette formation originelle mais je sais que c'est le premier groupe punk à avoir joué dans l'île de Ré. D'où, j'imagine, cette photo prise sur une bateau. A l'époque le Pont de l'Ile de Ré n'existait pas encore ! By the way, petite pensée pour tous ceux qui ne sont plus là !
-

Ma P'tite Lampe, mix inédit !

Voici un des plus grands succès des Nouveaux Monstres : "Ma  P'tite Lampe". Cette version inédite est un peu plus hardcore que l'original mais n'a jamais été publiée. Les samples de voix sont originellement ceux d'André Pousse. Ils sont extraits du fameux "Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages" écrit et réalisé par Michel Audiard en 1968.
-

Logo Monkey Business, l'inspiration

L'autre jour, je parlais d'un des logos du groupe (qui servait d'illustration pour le morceau "Sometimes I feel" que j'ai publié, il y a quelques jours). En réalité, le temps à passé et aujourd'hui je peux bien l'avouer, à l'époque, je me suis inspiré d'un logo provenant d'une série d'albums de Django Reinhardt. Si, les Monkeys l'avait su, ils m'auraient étripé - pas assez rock and roll ! Allez, juste pour le fun, voici une de mes sources !
-

Marousse

Je voulais juste évoquer Marousse, ce groupe avec lesquels, les Monkey Business ont partagé une affiche et une scène. Ce groupe qui n'a jamais eu de succès avait pour batteur Santi, ex Mano Negra et frère de Manu Chao. Santi qui est devenu célèbre grâce à un crochet télévisuel. Mais à cette époque, il était entre un ancien succès et une future gloire !
-

So Alone au studio 104

Voici un enregistrement live des Monkey Business, à France Inter dans le studio 104. Une émission diffusée la nuit (dont j'ai oublié le nom) fît le portrait du groupe lors d'une émission d'une heure. Très grand souvenir pour les Monkeys. La photo qui illustre le clip est un cliché de Peter Knaup (pas Knapp !).  On pourra apprécier et découvrir son travail ici-même. Anecdote amusante, on peut apercevoir un singe au-dessus du groupe, c'est Sandrine, la manageuse du groupe et épouse de David (chant), qui s'y était collée !

Quand les Monkeys se sentent mal !

Voici une des dernières démos enregistrées par les Monkey Business, en live, au studio Amadeus (à Bagnolet, il me semble). le son est plus épais, Marc-André a laissé tomber sa Strat' pour une Gibson et ajouté un Marshall 100 Watts. Le cœur n'y est plus même si les milliards de répétitions s'entendent enfin. Bruno, à la fin du morceau, fait sonner sa double pédale de grosse caisse ! Comme un clin d'œil à la "fusion" qu'il aurait tant aimé jouer. Les Monkeys n'ont quasiment jamais joué ce titre en live !
-

Les Nouveaux Monstres aiment Prince Buster

Les Monstres n'ont jamais caché leur admiration pour le roi du ska, Prince Buster. Ils ont donc essayé d'adapter son hit "Rough Rider". Chanson également reprise par les English Beat et bien d'autres. Seul petit problème, les boîtes à rythme ont du mal à groover et à se substituer au skank jamaïcain. Après avoir travaillé sur (au moins) 3 versions (sur une période d'au moins 2 ans), ils ont laissé tomber, non sans regrets. Voici une des versions la plus aboutie... Une vraie section de cuivre devait être ajoutée (d'où certains "faux" cuivres simulés) !
-

Les Bonaparte's

Pendant 1 an au moins, Marc-André, Yves et une certaine Caroline répétèrent dans un local vers Nation. Caro et ses Charentaises n'a pas dépassé le stade du projet bruitiste. Le trio partageait ce local (via une association : Vertical Hiver) avec un groupe qui eut ses 5 minutes de presque gloire, les Bonaparte's. Un jour, les 2 formations tapèrent le bœuf et ce fût sans doute le "grand "moment de Caro et ses Charentaises. Voici donc en souvenir de ce bon moment, un titre des Bonaparte's !
-

La Lune Sur La Main

Voici un titre de Bibi & Les Fricotins enregistré en 4 pistes par l'ami Antoine au studio West Image  de Cachan. La photo qui illustre le morceau fait écho à la fameuse couverture d'Actuel où l'on voyait les" Jeunes Gens Modernes" avec leur maman. Ici il s'agit des Papas des Fricotins. De gauche à droite : le papa de Jean-Yves au saxo, celui de Pascal à la guitare (assis), le papa de Marc-André derrière. Enfin, le papa supposé de Yannick. Mais celui-ci habitant Rennes, c'est le père de Philippe (le photographe, auteur de ce cliché) qui a joué le jeu. Malheureusement, tous ces messieurs ne sont plus là aujourd'hui. Cette photo de groupe prend donc une saveur toute particulière !
-

Panik LTDC

Groupe punk devenu presque mythique au bout de presque 40 ans, Panik (Les Troubadours du Chaos) ont toujours été là. D'abord parce que Christian (chanteur de Panik) est le frère de Bruno, batteur de Cérémonies puis des Nouveaux Monstres. NM avec lesquels ils ont partagé l'affiche d'un concert aux Follies Pigalles. Pas toujours très cools, ces punks sont finalement assez bourgeois et à 60 ans passés (pour certains) continuent d'essayer d'exister. La vie ne serait qu'une longue répétition. A chaque Festival de Cannes, les radios rock ressortent cet hymne (sorti en 1983) qui reste un grand moment, malgré tout !
-

J'aime la petite flûte des Nouveaux Monstres

Voici un autre inédit des Nouveaux Monstres. A la flûte, Jean-Yves... Et aux voix, la synthèse vocale (mais féminine) d'un Mac. Avec son accent, on comprend mal. Mais en gros, elle nous dit : "J'aime la petite flûte des Nouveaux Monstres" puis un peu plus loin "Elle ressemble à la voix des anges". Une maquette qui n'a pas abouti mais qui avec le recul ne manque pas de mélodie, ni d'humour. Comme toujours, de la boîte à rythme vintage. Reste à savoir pourquoi "Diavolo" ?
-

Soul façon Nouveaux Monstres

Voici un inédit des NM. Cette maquette de travail n'a jamais dépassé le stade de projet. L'idée était simple, faire de la soul façon Wilson Pickett (d'où le plan de basse). Sur cette base, il était prévu de coller une section de cuivre bien sentie. Malheureusement, la boite à rythme vintage a tendance à ralentir le tout. Difficile de trouver une bonne dynamique vintage. On appréciera les samples particulièrement kitsch !
-