Viva Las Vegas !

Lors d'un périple américain dans les années 90, Edouard Dupressoir a réalisé ce petit film sur Las Vegas. C'est bien sûr du super 8 qui a été transféré sur une VHS, puis en numérique. La musique qui accompagne est signé par le génie du Easy Listening, Enoch Light.
-

Concerts à la campagne

Voici un petit film réalisé en super 8 par Edouard Dupressoir lors de l'une de ses mémorables fêtes à la campagne. On y reconnaît les Nouveaux Monstres (avec Jean-Yves et Marc-André + Yannick en guest star) puis Blade (avec Yannick au chant) et avec Jean-Yves en guest star au sax... (c'est bon, vous suivez ?). On y voit une partie des Bouloupiens (Franck, Pascal B., Pascal R., Harold,  etc.) en train de prendre le frais sur la pelouse. La musique qui illustre cette vidéo est "Allo Mimi" des Nouveaux Monstres.
-

Des photos de Mademoiselle Arnaud (par Marc-André)

Photographe à ses heures, voici quelques clichés de Mademoiselle Arnaud réalisés par Marc-André lors de différents concerts ! On appréciera la dimension graphique !
-


Des photos d'Antoine L. (par Marc-André)

Photographe à ses heures, voici quelques clichés d'Antoine réalisés par Marc-André lors de différents concerts ! On appréciera la dimension graphique !
-




Yann et Marco en répétition

A l'époque des Monkey Business, il est arrivé que Yann et Marco répètent ensemble, sans les deux autres. Dans cet extrait, ils exécutent "Paradize" avec une boîte à rythmes, histoire de parfaire leurs jeux respectifs.
-

Cérémonies, là où on ne les attend pas !

A la fin du concert d'Aix-en-Provence, j'ai trouvé cette petite reprise du thème de Batman. Une reprise inattendue pour Cérémonies pourtant loin de l'univers sixties de ce classique instrumental. Peut-être un coup de folie... Ou bien un problème technique les a forcé à jouer ce standard de Neal Hefti. To the batmobile ! 
-

Les Monkeys se lâchent

Bien sûr, il s'agit d'un bœuf, plus ou moins abouti. A un certain moment, Bruno perd le rythme et ils sont tous obligés de s'arrêter pour se remettre dans le tempo. Je l'ai publié surtout pour la fin. On entend David et Yannick gueuler en chœur "Monkey Business". C'est assez drôle et inattendu. Le morceau sonne comme du rythm'n' blues de base ce qui est une autre (bonne) surprise.

Un inédit des Vierges de Pontoise

Voici un autre morceau des Blessed Virgins en concert. Il s'agit d'une reprise de Jacques Dutronc qu'ils n'ont jamais enregistré (même sur leur album live). Il s'agit, sans doute, du même concert à Fahrenheit (Issy-les-Moulineaux, le vendredi 25 Avril 1986).
-

François Alysse et la radio

J'ai déjà parlé de François Alysse dans ce blog. François a beaucoup travaillé pour la société de production audio ILP. Par contre, je ne me souviens pas si François m'a présenté cette société ou si c'est moi qui lui est présenté. ILP était aussi un client de notre studio Bleu Petrol. Quoi qu'il en soit, leur collaboration a duré plusieurs années. ILP appartenait à Philippe Silvestre qui, je le crois, voulait devenir "médiatique". Philippe et François ont donc tout fait pour devenir célèbre. France Inter, en 1992, organisa un concours afin de découvrir de nouveaux talents. Ce que je publie aujourd'hui, c'est l'émission qu'ils ont présenté et qui les a fait gagner ce concours. Du coup, l'été suivant, ils ont animé une émission, chaque semaine, à l'antenne. François a écrit tous les textes, dans un style qui lui est propre et qui le faisait beaucoup rire. Dans ce "pilote", on ne l'entend pas vraiment mais tous les trais d'esprit sont du pur Alysse. J'ai essayé de retrouver la trace de Philippe et d'ILP. Mais sans succès, ils ont l'air d'avoir disparu corps et âme. Aucune trace non plus de l'émission "Radio Zinc". Je me souviens d'avoir assisté à deux émissions, une avec Philippe Gildas (royal et très pro) et une autre avec Thierry Lhermitte (sympa et ne passant pas inaperçu dans les couloirs de Radio France).
-

Reprise impensable

Marc Seberg qui reprend PIL, c'est une rencontre quasi impossible... Et pourtant, il semblerait qu'elle se soit produite. A Rennes, en Décembre 1988.
-

Cérémonies, live sur la plage

Voici un collector, l'affiche du concert de Cérémonies à Oliva en Espagne. Cérémonies présenté comme un groupe "cool" de rock français. Alors que Gordon, Franck, Quick, Marc-André et Yves sont en vacances près de Valence, leurs amis de Radio Oliva, leur proposent de jouer live dans un bar de plage (le Tubos). Petit problème, seule une moitié de Cérémonies est présente et opérationnelle. Donc sans répéter, sans s'accorder, les compères jouent un concert catastrophique et inaudible sur du matériel d'emprunt... A la basse, Gordon, à la batterie Quick, au chant Franck et à la guitare, Marc-André. Heureusement, peu de gens assistent à ce happening que La Monte Young n'aurait pas renié ! 


Image de Marc

Voici un visuel réalisé au début de la carrière de Marc-André. Il avait déjà l'envie de créer sa propre structure de création. Ce bébé à trois yeux sera utilisé dans certains visuels pour Cérémonies. Le logo est réalisé avec un des premiers Mac, le SE. Celui-même qui fut très vite adopté par Marc-André et Franck, dans leur premier studio de design : Bleu Petrol ! 


Bonnes fêtes de fin d'année bouloupiennes !


Oh my god !

Oh my god, un bout d'inédit des Monkey Business... Un vrai bonheur de les entendre chercher et expérimenter !

Une intéressante version de Louie Louie !

Voici une reprise du standard de Richard Berry par les Sisters of Mercy. Un mélange intéressant et limite contre nature. Comme quoi, une bonne chanson peut-être adaptée de moult façons. Evidemment, à l'époque, pour des fans de new-wave comme nous, ce groupe était un passage obligé. Il existe des versions studio de ce morceau, assez peu de versions en concert !
-

Un inédit de Téléphone

Si je n'ai jamais été fan des paroles du groupe Téléphone (même à l'époque), par contre j'ai toujours adoré leur énergie live. Je les ai vu lors de la tournée "Dure Limite" et ça reste un très grand souvenir. A posteriori, il existe très peu d'inédits du groupe, tout a été publié. A part, peut-être, la version anglaise de Dure Limite qui est à la limite de l'écoutable. Ici, il s'agit du standard de Nat King Cole repris par toute la clique rythm'n'blues (du style Rolling Stones) et... Téléphone. Ceci expliquant cela. Une belle énergie punk pour cette reprise que j'ai du attrapé à la télévison, à l'époque. Get your kicks on Route 66 !
-

Je me souviens d'Aix-en-Provence

Voilà encore un beau document, ce live de Cérémonies à Aix-en-Provence en 1987. Le groupe viens juste de composer "Souvenirs de nous" (qui ne s'appelle pas encore comme ça) et ils le jouent avec une belle énergie. Si on écoute bien, au tout début de la vidéo, on entend un "bouloup" hurlé par Sandy. D'où, le nom de ce blog. Et oui ! La photo qui illustre la vidéo n'a pas été prise à Aix. Elle a été faite au Gibus et on y voit Franck, le chanteur de Cérémonies avec David, le chanteur de Seaton. Cérémonies avait été invité par Seaton à jouer à Aix. Pour leur rendre la politesse... Seaton avait été invité, à leur tour, à jouer à Paris. D'où cette photo historique, prise backstage. Enfin, ce "Souvenirs de nous" est dédié à Emma... Comme cet article de blog !
-

Philippe Pascal et le Blue Train Choir, les photos inédites !

Voici des clichés inédits de Philippe Pascal avec son groupe le Blue Train Choir pris pendant un concert au Dejazet en Juin 2003. Un des clichés a servi pour le mini-album promo réalisé à l'époque. Reste à savoir qui est le photographe. Je pencherai pour mon pote Edouard. Mais je n'en suis pas sûr ! 









Les Airs Animaux, autre mix

Les Airs Animaux est un projet artistique complet. D'abord de l'écrit, puis une série d'illustrations pour accompagner le mot. D'ailleurs, certains de ces poèmes ont été publiés dans la très sérieuse revue Passage d'Encre. Pour aller un peu plus loin, Marc-André (l'auteur et l'illustrateur de ce projet) demande à Marjorie d'enregistrer certains de ses textes. Antoine L. produit l'enregistrement puis mixe avec Marc-André. Ce dernier demande à Emma R. (sa copine de la société de pod. le Regard Sonore) de créer une musique originale. Elle se prête au jeu et lui propose à son tour son propre mix. C'est celui-ci que je publie aujourd'hui. Enfin, pour aller encore un peu plus loin, en première partie d'un concert d'Antoine, Marjorie accompagné de Jean-Yves au sax interprète une autre lecture des textes de Marc-André.  Seul regret, ne pas avoir pressé et distribué un CD. Le dessin qui illustre la vidéo est signé Marc-André.
-

Un thème pour les Airs Animaux

J'ai déjà publié Les Airs Animaux, de la poésie sonore écrite et produite par Marc-André. Voici une musique réalisée par Emma R. (une bonne copine de chez le Regard Sonore)  pour ce projet. Ce thème a été utilisé dans le mix final. Il s'agit de la musique d'illustration, mais sur la longueur (2006) ça sonne plutôt pas mal. Le visuel de la vidéo a été réalisé par Cyril Bourgeois pour i-breed.
-

Comment les Monkey Business n'ont pas signé chez New Rose !

Je ne sais plus trop comment, mais au fait de leur gloire, les Monkeys ont eu un rendez-vous chez New Rose. Le label indépendant français de référence. Celui chez qui les Cramps, les Unknowns ou la Souris Déglinguée ont sorti leurs plus belles productions. Patrick Mathé (qui est mort il y a peu, RIP) reçu dans son bureau David et Marc-André. Un type plutôt sympa. Il mis dans sa platine K7 la démo du groupe, le son a fond. Après moult hésitations, il leur dit qu'il avait déjà signé un groupe comme eux, les Skippies et les remercia. Voilà comment passer à côté d'un début de gloire. On n'en veut pas aux Skippies, après 2 albums et quelques singles, ils ont formé Bikini Machine. Un groupe hautement fréquentable ! 


N'importe quoi

Ce morceau emblématique de Cérémonie est entré tout naturellement au répertoire des Chinaski's fraichement formés. Il en existe 2 ou 3 versions par Cérémonie : avec guitare, sans guitare, avec batterie électronique. En voici donc une nouvelle avec boite à rythme. Dgé est à la guitare, Gordon à la basse, Pascal R. aux claviers et Franck War au chant. En fait, Cérémonie sans Bruno le batteur, sans doute lassé du virage variétoch' négocié par le groupe originellement new wave.
-

Peace & Love

Morceau à la base plutôt light des Monkey Business, ce tître est devenu le dernier morceau qu'ils jouaient en concert. Un prétexte à faire du bruit et des larsens. Ici, il s'agit donc de la version originale telle qu'imaginée au tout début. Ambiance des grands espaces, paix et amour.
-

Monkey Business en vidéo

Dernier morceau extrait de cette vidéo des Monkey Business (aucune idée de la date ni du lieu). Une autre version de "Sex Monkey", déjà publié 2 ou 3 fois ! Mais quand on aime, on ne compte pas...

Ecarte les jambes

Je suis toujours heureux de tomber sur un morceau oublié des Monkey Business. Dans ce cas précis, il s'agit plutôt d'une improvisation. Mais le tout est compact et fonctionne plutôt bien. J'ai déjà parlé d'une certaine fièvre propre au groupe. Ici, c'est à nouveau le cas. David, à son top, vocalise ses paroles bizarres ("écarte tes jambes"), pendant que les autres tricotent furieusement. C'est finalement Bruno, la batteur, qui est un poil en retard pendant que les autres, eux, sont à fond et suivent leur idée jusqu'au bout.
-

Bibi et Sweet Jane

Extrait du premier concert des Fricotins, un 21 juin à Cachan, voici Sweet Jane. Dans l'esprit du groupe, une reprise du standard de Lou Reed  période Velvet Underground. J'imagine qu'ils n'ont même pas essayé de déchiffrer l'original. Car cette reprise ne ressemble en rien au classique datant de 1970. De plus, reprendre ce morceau en instrumental est un vrai challenge quasi impossible, voir inintéressant. Assez bizarre, en fait.
-

Les chiens de l'enfer (encore)

J'ai déjà publié plusieurs extraits de ce concert de Cérémonie au Gibus. A la fin du concert, le groupe fait un rappel et reprend ce qui semble être leur "hit", à savoir "Les Chiens de l'Enfer". Juste pour les quelques commentaires qu'il y a au début, je ne résiste pas à l'envie de publier ce tître. On y reconnaît (je pense) Thierry, le frère de Gordon. Egalement, le remerciement de Franck vaut son pesant de cacahuètes. On avait beau être gothique, l'humour ne nous a jamais fait défaut. Cérémonie à son top ! 
-

Un autre morceau extrait de "Je Vote Pour Tes Fesses"

Voici un autre morceau d'Antoine L. extrait de l'album produit par Marc-André ! Il préfigure ce que fait Antoine aujourd'hui avec son groupe cubain. Avec un son beaucoup plus roots proche de mes goûts. Antoine, au final, reste fidèle à ses goûts !
-

Les Chinaski's à leurs débuts

Voici une belle trouvaille, cette reprise d'un titre de Cérémonie par les Chinaski's. Il s'agit du langoureux "Sous la lune". Le groupe utilise une beat box et donc le métronomique Christou ne les a pas encore rejoint. Il s'agit donc des débuts du groupe...
-

Le plus grand succès de David Rosane

Ceux qui connaissent David Rosane, connaissent sa passion pour les oiseaux et la nature. A la fin des années 90, David est parti "travailler" sur le terrain, au Vénézuela, commandité par le fameuse Cornell University. Cet ornithologue rocker s'est lié d'amitié avec une tribu d'indien et a fait de nombreux séjours dans la forêt vierge. L'occasion pour lui de faire cette captation de l'ambiance amazonienne et devendre son travail à un producteur spécialisé dans le genre qui a lui même revendu son catalogue à la fameuse maison de disque "Frémeaux & Associés". Frémeaux a un positionnement particulier et les collectionneurs de disques connaissent bien leur travail. J'espère que David touche toujours des droits sur cet album zen et profondément new-age. On peut acheter ce CD ici-même ! La pochette dit : "David Rosane nous invite à découvrir le monde sonore fascinant des forêts perdues de Yutajé, au sud du Venezuela. Il vous propose 16 ambiances enregistrées en stéréophonie numérique à l’aube, en pleine chaleur du milieu de tournée, au crépuscule ou de Nuit, à travers les différents paysages amazoniens : forêts, sous-bois, clairières, forêt-galerie en bordure de rivière, etc. Un véritable “bout du monde” où les biotopes uniques entrent en échos avec le souffle des dauphins roses de la rivière Manapiare…"
-

Marquis de Sade, live aux Trans !

Découvrir un live jamais entendu d'un groupe aussi précieux que Marquis de Sade, ça fait plaisir. C'est sans doute pendant ce concert qu'Etienne Daho a eu une épiphanie. Quant à moi je ne boude pas mon plaisir et réécoute avec plaisir cette pierre angulaire de la New Wave (française mais surtout européenne)...
-

Au bal de la nuit

Marc-André n'a jamais caché sa passion pour Charles Trenet. Passion qu'il partageait avec Pascal B. Lorsqu'ils ont souhaité reprendre de "vraies" chansons, Marc-André s'est souvenu de ce tître écouté, en famille, dans les années 70. "Au bal de la nuit" est une chanson assez énigmatique et étrange. Bref, Franck War, bon gars, ne s'est pas fait prié. Je ne crois pas que Bibi & les Fricotins n'ai jamais joué ce morceau en live ! Voici une captation faite à Cachan, lors d'une répétition...
-

Arrête !

Mini jingle prévu pour un CD des Nouveaux Monstres, "Arrête !" n'a pas été exploité. Dommage, on y entend Jean-Yves fredonner et sa fille Clara (alors agée de 5 ou 6 ans), exploser de rire. Un moment figé sur une bande que le groupe souhaitait utiliser !
-

46 secondes de Chinaski's

Je ne m'y attendais pas. Mais au détour d'une vidéo, j'ai retrouvé 46 secondes des Chinaski's en répétition chez Pascal R. On y voit Franck W. et Harold au tambourin. Dans un coin, la batterie de Christou. Un moment volé au passé... Un petit souvenir revenu - par miracle - de nôtre histoire (Juin 1991).
-

So alone... Autre version (encore ?)

Encore une version de "So Alone" un peu différente. C'est la 3 ou la 4e que je publie dans ce blog.  Celle-ci est beaucoup moins garage et a de grosses ambitions au niveau composition et structure. Petit à petit, les Monkey Business ont été vers l'épure et ont retiré tout ce qui était en trop. Et puis, un beau jour, ils ont cessé de la jouer. Dommage, c'est sans doute un de leur meilleur titre !
-

Karen&Gil

Marc-André a rencontré le duo Karen&Gil par l'intermédiaire de l'INFA. L'INFA est un centre de formation situé à Nogent S/Marne. Gil lui a demandé de réaliser le visuel de leur premier CD autoproduit qui est sorti autour de 2004. Que dire de ce CD délicieusement anachronique où les titres en français s'enchainent avec ceux en anglais ? Pas grand chose. C'est plutôt sympa mais 10 000 fois entendu. D'ailleurs Karen&Gil n'ont pas "percé". Le visuel était une demande formelle du groupe, Marc-André a fait comme il a pu. Et j'avoue le trouver pas vraiment à la hauteur de son talent (quoique). Il souhaitait ne pas ajouter de typo, le groupe l'a imposé. Too bad !
-

Doctor Shrink

Toujours émouvant de retrouver un morceau complétement oublié. C'est le cas de ce "Doctor Shrink" des Monkey Business, énervé et compliqué. Bizarrement, avec la longueur, il sonne un poil psychédélique... J'imagine que ce n'était pas voulu. A l'époque, je crois me souvenir que David et surtout sa femme Sandy fréquentaient beaucoup les psys. D'où le thème de cette chanson. Bruno aurait du, lui aussi. Marc-André attendra les années 2000 pour y passer. Je ne suis pas sûr d'aimer ce morceau, mais là encore, on sent l'énergie fébrile du groupe.
-