Bibi & Les Fricotins Font Une Maquette

J'y pensais depuis un moment... Transférer en MP3, la maquette de Bibi & Les Fricotins. Cette démo a été enregistrée en live et en 4 pistes à Cachan (au milieu des années 80) par l'ami Antoine L. Antoine qui joue, d'ailleurs, un peu de guitare sur "L'Oiseau Tonnerre". J'ai donc tout cleané, transféré, équalisé (et virer les bruits parasites). Idem de la pochette que j'ai adapté au format CD. Un vrai boulot de "reconstruction" que vous pourrez télécharger ici-même. C'est cadeau de la maison. Bibi est un groupe de new-wave instrumentale avec Pascal B. et Marc-André à la guitare, Yannick à la guitare, Jean-Yves au sax alto et Bibi à la boîte à rythmes...
-

https://mega.nz/#!nCohnAgJ!RXTl-yEY45yF11w-KXd9PwsaOMnSvCWBrQN8zxbjpCs

Hasil Adkins

Si vous êtes fan des Cramps, vous avez forcément entendu parler d'Hasil Adkins. Lux et Ivy ont repris son "She said" (1964). D'après Wikipedia : "Hasil Adkins (prononcer Hassil), pionnier du punk rock, homme-orchestre, est un musicien de country, rock 'n' roll, blues bien que sa musique soit souvent considérée comme rockabilly voire comme du jazz primitif." J'ai trouvé sur internet une démo inédite d'Hasil intitulée "Leaves and Autumn" dont voici un extrait. Il s'agit d'une reprise d'Hank Williams : " I'm so lonesome I Could Cry".
-

Les garçons ne pleurent pas !

Voici une version live du "Boys Don't Cry" des Cure. Je n'ai aucune indication du lieu, ni de la date... Juste le tître de ce live : "Happy Birthday". D'après mes recherches, ce concert pourrait dater de Mai 1980 et avoir eu lieu en Allemagne à Herford lors du Seventeen Seconds Tour. Mais rien n'est moins sûr. Quoiqu'il en soit, j'adore cette version jouée sans effets, loin de la version enregistrée voir remixée.
-

Dantzig à Aix

Voici le 1er tître du concert de Cérémonies à Aix-en-Provence en 1987. J'ai déjà publié plusieurs versions de ce "Dantzig", un classique du groupe, qui comprend 2 sections dont une partie instrumentale à la fin. En début de set, le groupe doit se chauffer un peu (et ça s'entend). Il n'empêche que c'est un vrai plaisir de les entendre dans la première version de leur line-up (avec Piepp' à la guitare). On trouvera ici-même un autre extrait de ce concert et là, toutes les versions de "Dantzig". Le visuel qui illustre la vidéo est extrait du fanzine "5 francs" et représente Sandy, un temps la manageuse du groupe, qui a été mariée un peu plus tard à David, le chanteur de Seaton et Monkey Business. Une des "figures" du Bouloup Contingent.
-

A tous les lâches !

Voici un tître des Blessed Virgins que je n'ai pas réussi à identifier. Nous sommes le Vendredi 25 Avril 1986 à Issy-les-Moulineaux. Comme Frédéric, le chanteur, balance au début : "A tous les lâches qui un jour t'ont lâché" j'en ai déduit qu'il s'agissait du nom du morceau. J'imagine aussi qu'il s'agit d'un inédit des Vierges de Pontoise... Ou pas.
-

Et puisque l'on parle de Gamine

J'ai trouvé ce live de Gamine su YouTube qui doit correspondre à la même tournée que mon live à l'Elysée Montmartre !
-

Au tout début des Monkeys

Voici quelques photos extraites d'un micro bout de vidéo prise lors d'une répétition de ce qui n'était pas encore les Monkey Business. Pendant un week-end, David, Pascal, Yannick et Marc-André installèrent leurs amplis (et leurs guitares) dans le grenier d'une maison de campagne (celle des parents de Marc-André) à 50km de Paris. Pascal B. n'avait pas encore quitté le groupe et Bruno ne les avait pas encore rejoint !




Nous pourrions être des héros !

Un autre extrait du concert de Gamine à l'Elysée Montmartre en 1988. Il s'agit de "Heroes" une reprise de David Bowie. Ils ont enregistré une version live (à l'Ubu/Rennes en 1988) de ce tître sur le CD Single "Nos Sentiments". Ici, Gamine est à fond et fait trainer le morceau presque 10 minutes. Le son est très moyen mais quel plaisir de les réécouter ! En 1990, le groupe sort "Dreamboy" et se sépare dans la foulée... Mais, ça c'est 2 ans après !
-

La Souris Déglinguée

Nous sommes le 6 Mars 1987 au Fahrenheit (à Issy-les-Moulineaux). La Souris Déglinguée, à fond la caisse, interprète "Jamais, jamais"  extrait d'"Eddy Jones" (sorti l'année précédente)  :
"Jamais jamais jamais
Je ne t'oublierai
Car pour moi tu es,
Et tu seras la seule
Faudra-t-il pour toi
Que j'assassine et vole ?
Ou est-ce qu'il faudra
Que par le feu je m'immole"
-

Je me souviens de Philippe Pascal

Philippe Pascal nous a quitté aujourd'hui. Philippe a toujours été là, occupant constamment une partie de mon univers musical. D'abord avec Marquis de Sade puis avec Marc Seberg. Je me souviens de ce Chorus, un dimanche devant la télé, avec ces jeunes gens modernes qui chantaient l'Europe (en anglais et en allemand). La couverture d'Actuel - aussi - avec leurs papas et leurs mamans. Je me souviens de l'Olympia en délire pour un Marc Seberg épique et héroïque. Je me souviens de Plan sur la Comète, le fan club officiel. Je me souviens du Blue Train Choir et ce CD sur lequel nous avons travaillé avec notre copain Edouard. Philippe était un peu lessivé mais il avait ce "truc" unique. Un charisme de star qui avait survécu à la drogue. J'étais fier de travailler pour lui, même si ce n'était pas un client facile. Je me souviens de Philippe dansant sur "Beat It" de Michael Jackson au mariage de Cécile et Doudou. Car entretemps, il était devenu un proche d'Edouard, un "frère" de cœur. Je me souviens l'avoir croisé aux Batignoles pendant le festival et d'avoir échangé avec lui quelques mots chaleureux. C'était quelques temps après l'avoir vu en sueur sur la scène du Méry pour un concert soul, blues et inspiré. Je me souviens - enfin - d'avoir pris le train pour Rennes pour ce concert unique du divin Marquis. C'était "reparti" et il méritait plus que jamais cette reconnaissance tardive. Et puis, aujourd'hui, plus rien. On parle de suicide et je frémis. Car j'ai déjà perdu un proche de cette façon. Philippe laisse un vide inexpliqué au moment où tout semblait à nouveau possible. Voici quelques photos prises lors du concert du Blue Train Choir au Méry !



L2G

Pourquoi publier sur cet obscur artiste de variétés des années 80 ? Simplement parce qu'à la sortie de l'album (en 1982), j'ai été invité à son concert de lancement au Forum des Halles. C'était un de mes premiers concerts, tout seul comme un grand et j'en garde un très bon souvenir. Du concert et de l'album de ce Laurent de Gaspéris. A la réécoute, 37 ans après, c'est une autre paire de manche. On sent dans cet album l'influence (un poil laborieuse) d'un Bashung qui venait juste "d'exploser" entrainant avec lui des hordes de copieurs plus ou moins inspirés. Bien avant, L2G (pour les intimes) a œuvré pour un groupe prog. français années 70 : Treponem Pal (le même nom que le groupe industriel français). Laurent a aussi œuvré pour Odeurs et en temps que musicien de studio. Mais  revenons à cette tentative solo qui ne rencontra aucun succès ainsi que ses deux singles de 1984 et 1989. Idem du single sorti sous le nom de Docteur Jones. C'est donc en temps que "pro" (arrangeur, producteur, requin de studio... Etc.) que Gaspéris a fait carrière. On trouve dans son œuvre plutôt "diverse" un remix techno de "La Bonne du Curé" d'Annie Cordy ou la participation à un album des Gipsy Kings...
-

Le Duo Gagnant

Voici une photo plutôt rare du "Duo Gagnant" en mission dans une entreprise, un 21 Juin, pour la Fête de la Musique (et ce en pleine Coupe du Monde de Football - d'où l'uniforme). A la guitare Norbert E. et au saxophone baryton Jean-Yves S. ! On trouvera, en fouillant sur ce blog, de nombreuses démos de cette improbable formation !
-

L'Affrontement, non identifé !

Retrouvé sur une K7 appartenant à Gordon (le bassiste du groupe) voici un tître de l'Affrontement non identifié. J'offre un goodie* "bouloup" à celui ou celle qui pourra identifier cette chanson (à la rythmique qui n'est pas sans rappeler les grandes heures de Stiff Little Fingers) !
D'après les intéressés, il s'agirait de "BB 84", une chanson autour du clônage !
-

*Merci de m'envoyer votre proposition par mail "Contactez-nous", à droite un peu plus bas ! 

Daniel, Jean-Yves et Marc-André

Photo souvenir des Monkey Business en répétition. On y voit Jean-Yves au sax et Daniel à la trompette. Daniel est mort, il y a quelques années. Cette photo est donc un souvenir un peu douloureux et en même temps un hommage aux amis disparus ! 
-

Amnésie

Voici "Amnésie" un tître des Rita Mitsouko extrait de leur premier album. Nous sommes à Angers, pendant le mois de Juillet 1985 !
-

Wanderin' Robin

Voici un tître extrait "Too Much Class From The Neighbordhood" qui a été, comme toujours, composé par Dominique Laboubée, le frontman du groupe. Les Dogs ont toujours chanté dans un anglais approximatif. Dommage, leurs incursions dans la langue française ont toujours été couronnées d'un certain succès (je pense à leur tître "Les Secrets" ou bien à la collaboration avec Louise Féron). Au début de la chanson, Dominique (justement) présente leur nouveau guitariste : Antoine Masy-Périer qui n'est pas encore devenu Tony Truant. Ce concert correspond donc à un des tournants du groupe... Ce live a été enregistré au Palace à Paris, 15 Avril 1982 pour Radio 7.
-

Qu'y a-t-il dans une femme ?

Les Cramps pausent une question fondamentale : "Qu'y a-t-il dans une femme ?". Ce tître  sera enregistré pas le groupe, deux ans après, à l'occasion de leur "A Date With Elvis". Je ne resiste pas à citer une partie de leurs lyrics : "Whoa... There's some things baby I just can't swallow. Mama told me that girls are hollow. Uh-uh...What's inside a girl? Somethin's tellin' me there's a whole nuther world. Ya gotta pointy bra...ten inch waist. Long black stockings all over the place. Boots...buckles...belts outside."Il s'agit toujours de leur concert à l'Eldorado, le 6 Juin 1984. Le visuel qui illustre la vidéo est l'affiche originale de ce concert.
-


Les Clash à l'Elexir Festival

Voici deux morceaux emblématiques du groupe extraits de leurs premiers albums. Deux titres punk pour une formation tardive des Clash qui essaie de renouer avec cet esprit "pionnier".  Cette captation provient d'un concert à la radio d'où le son approximatif !
-

Hoochie Coochie Man

Le samedi 24 Juin 1989, à Cachan, tous les amis de François Alysse sont réunis pour fêter son anniversaire. Pour l'occasion, un gigantesque bœuf est organisé. La plupart des Stunners sont présents et y participent. Philippe, le chanteur et bien sûr Mickey Blow, l'harmoniciste des stars (Dick Rivers ou Little Bob). Ce coup-ci, ils s'attaquent à "Hoochie Coochie Man", le standard de Muddy Waters composé par Willie Dixon. Dans cette version François Alysse et Phillipe Bouchey chantent l'un après l'autre.
-

Petit hommage à un pote

En fouillant dans mes archives, j'ai trouvé quelques minutes de vidéo ou l'on voit Yannick, bassiste des Monkey Business, en pleine répétition. J'en profite pour lui rendre un petit hommage (mérité) et dévoiler ces quelques minutes plutôt touchantes. Yannick est assis ce qui était plutôt rare lorsqu'il répétait. A sa tête, on sent qu'il est un poil fatigué pour ne pas dire énervé... Yannick joue actuellement dans un power trio appelé "Lyar" !
-

Peut-être Jimmy Carter !

D'après les indications laissées par Gordon (bassiste de l'Affrontement), ce morceau s'appellerait "Jimmy Carter". Difficile de le confirmer. Voici la suite des aventures de nos punks pionniers. Gros son et gros bordel, une belle énergie en somme ! La photo qui illustre la vidéo a été prise lors d'un concert du groupe au Golf Drouot ! Le Golf a fermé en 1981... On en conclu qu'ils y ont joué, sans doute, en 1980. Ce temple du Rock français a permis à tous les pionniers du rock français ainsi que certaines figures mythiques (comme Gene Vincent ou Vince Taylor) de jouer.  Little Bob ou les Dogs ont pu également s'y exprimer ! La dite photo représente Gordon en pleine action !
-