Le bon temps des K7 audio (3) !

Ce coup-ci,  voici deux démos de Bibi & les Fricotins !



(It was a famous) Milwaukee


Merci à Christelle, la femme de Jean-Yves (Nouveaux Monstres, Monkey Business, Fricotins, Jean-Marc, MC Big Band... Etc.) pour ces photos qu'elle a eu la gentillesse de me prêter.  Ici il s'agit d'un autre groupe auquel Jean-Yves a participé et que je n'ai pas eu le plaisir de voir... Il s'agit de Milwaukee, une formation soul, lors d'un concert au fameux City Rock Café. Le City Rock (inspiré par le Hard Rock Café) appartenait à Ringo, le chanteur de variété française...










Readymade

Voici un autre morceau des Chinaski's, toujours en direct des archives de Gordon. Ce "Readymade" provient aussi de la démo 4 pistes dont est extraite la version de "Lucy" que je viens de publier. Cette chanson est en anglais ce qui est assez rare (à l'époque)  pour une chanson écrite par Franck War. Connaissant le gars, le morceau doit est une référence à Marcel Duchamp. J'ai du mal, en tous cas, à en capter le sens. Il n'en reste pas moins un très bon tître caractérisé par une belle énergie rock and roll !
-

Une autre version de Lucy

En direct des archives audio de Gordon, voici "Lucy" par les Chinaski's... Une démo réalisée en 4 pistes qui n'est pas la même version que la "Lucy" que j'ai déjà publié ici-même. Dans la version déjà publiée, la voix est mixée un peu plus en avant et la batterie est plus nette. J'aime beaucoup cette version au son plus "trash" au rythme un peu plus soutenu. Une démo réalisée sans doute aux débuts du groupe...
-

Des habillages musicaux pour une Chaîne Youtube

Il y a deux ans, Tristan Tabanou a demandé aux Jean-Marc des musiques originales pour une chaîne YouTube qui devait s'appeler "Petits Pois" ou un truc dans le genre. Cette chaîne devait transformer Tristan en YouTubeur politique (de gauche). Au bout de 2 ou 3 vidéos (très réussies), il a finalement jeté l'éponge et tout retiré. Trop de travail ou trop d'idées gauchisantes faisant désordre avec son boulot de designer travaillant pour le grand capital. Restes ces musiques proposées par le groupe. Le dernier thème long de la série est plutôt sympatoch' (à mon goût).
-

Les Woodentops en concert

Les Woodentops, groupe anglais, on eut leur heure de gloire (passagère) dans les années 80. Leur son unique était plutôt efficace en live. Je me souviens les avoir vu en concert (et à Paris) avec les BSS Contingent. Bien sûr, une vague ressemblance avec les Cramps m'a tout de suite parlé et chatouillé les oreilles. Ici, il s'agit d'un bout de live pris lors du Printemps de Bourges. La qualité est assez limitée du fait d'une captation diffusée à la radio...
-

Hommage à Fréhel !

3e morceau extrait de la démo de Lyliak, voici "Tel qu'il est", un morceau de Fréhel. Le mix de la voix est assez raté mais ce classique va plutôt bien à Manou, la chanteuse du groupe. Alors en couple avec Dgé (le guitariste du groupe), on peut sans aucun doute comprendre ces paroles comme étant une sorte de message qu'elle envoie à son compagnon :
-
"Tel qu'il est, il me plait,
Il me fait de l'effet,
Et je l'aime.
C'est un vrai gringalet,
Aussi laid qu'un basset,
Mais je l'aime.
Il est bancal,
Du coté cérébral
Mais ça m'est bien égal,
Qu'il a l'air anormal.
C'est complet, il est muet
Ses quinquets sont en biais
C'est un fait tel qu'il est,
il me plait."

-

Le duo gagnant (3)

Troisième morceau du Duo Gagnant pour le mariage de Marc-André. Là, on est sur "On Broadway". Si la passion de Norbert pour Georges Benson y est sans doute pour quelque chose, c'est plutôt du côté des Drifters que regarde Jean-Yves. Les Drifters, un des groupes doo-wop préféré de Marc-André. La source audio retrouvée étant encore plus crado que pour celle des 2 premiers morceaux publiés, ici nous avons à faire une version mono où il reste encore du bruit parasite. Désolé. La photo qui illustre la vidéo est elle aussi extraite de la série faite par Bertrand Stark à la sortie de la mairie le jour du mariage d'Alexandra et Marc-André !
-

Le MC Big Band au Petit Journal (2)

2e vidéo extraite du même concert du MC Big Band au Petit Journal à Montparnasse, voici "Work Song" qui semble être un standard de Canonball Aderley. J'ai choisi cette vidéo car Jean-Yves y fait un solo à l'alto, ce qui était plutôt rare. Pour d'autres vidéos du MC Big Band, rendez-vous sur ma chaîne YouTube, dans la playlist : Other bands, other guys we knew or we met ! 
-

Le MC Big Band au Petit Journal

En fouillant sur YouTube, je me suis aperçu qu'il existait quelques vidéos du MC Big band en live dont ce très bon "Girl From Ipanema"  où, si l'on regarde bien, on pourra reconnaître notre Jean-Yves préféré au pupitre des saxophones !  Voir un big band en live est toujours une expérience auditive. Seule limite de cette formation pourtant bien rodée, le manque d'audace de son chef d'orchestre qui ne pioche que dans les classiques du genre. Une bonne reprise de la Compagnie Créole ou du Grand Orchestre du Splendid eût été une très bonne idée... On peut rêver !
-

Un autre chaîne Youtube qui mérite le détour !

Croisé sur Facbook, voici la chaîne YouTube d'un certain Enrique Panik. Comme votre serviteur ce Youtubeur fan de rock français "pioche" dans l'histoire musiale méconnue des années 80. Un complément tout à fait à logique à Bouloup ou à la chaîne musicale de Victor Duthoit. J'y ai croisé un paquet de groupes inconnus et méconnus et d'autres comme les Cafards, Taxi Girl, Parabellum, Metal Urbain, Thugs, Extraballe, Happy Drivers, Dogs, WC3, Ausweis, Marie & les Garçons... Etc. que nous écoutions ou que nous avons vu en concert, à l'époque. Par exemple, je garde un souvenir ému du concert de WC3 au Gibus comme de celui des Happy Drivers à leur début... Bref, une bonne adresse que je vous recommande !
-

Une exposition de Franck Waro

Franck, en dehors d'être chanteur pour Cérémonies, le Sexe des Anges, Chisnaski's, Demolition Party, Nouveaux Monstres... Etc. est graphiste et peintre. En 1999, la Blanchisserie (et l'association Artere), haut-lieu culturel boulonnais, lui propose d'exposer son travail. La Blanchisserie a été créé dans des bâtiments industriels... Qui abritaient une blanchisserie. Pour le vernissage (le 19 Juin 1999), une petite fête est organisée où le Sexe des Anges et les Nouveaux Monstres vont jouer. Une des rares prestations "live" de ces 2 groupes. A cette occasion, Franck réalise une affiche/flyer dont voici une reproduction. Un graphisme typique de son approche, à la fois construite et lâchée.
-

Cérémonie en répétition

Toujours extrait des archives de Gordon, voici un bout de répétition de Cérémonie. Dgé (à la guitare) tatonne un peu comme Franck au chant. J'ai baptisé cette ébauche plutôt intéressante "Chacun son temps"... Seule bribe captée du yahourt utilisé par Francky ! Une découverte pour moi et un regret... Que ce morceau n'est pas été finalisé par le groupe.
-

Le MC Big band

Voici (encore) quelque chose de complétement différent. Pendant des années, Jean-Yves (Bibi & les Fricotins, Monkey Business, Nouveaux Monstres, Jean-Marc) a joué du sax alto puis baryton dans un Big Band appelé MC Big band. Cet orchestre est plus ou moins connecté à la Mairie de Clamart et a beaucoup joué au Petit Journal (à Montparnasse). Lorsque l'orchestre décide d'enregistrer un album,  c'est tout naturellement Marc-André qui s'occupe de la pochette. Une séance de photo est organisée et c'est, comme d'habitude, Bertrand Stark qui opère. De mémoire, c'est monsieur Marionnaud (des parfums du même nom) qui a financé toute l'opération. Voici extrait de "10e anniversaire" le tube de Glenn Miller "In the Mood".
-

Les Dogs en concert

J'ai toujours été très fan des Dogs. Ce groupe fondateur basé à Rouen n'a jamais pu atteindre les sommets escomptés peut-être du fait de leur approche puriste en anglais (et fan de garage sixties). Et puis, Dominique (leur chanteur) disparu prématurément était le pilier central de cette formation racée. Voici "Shakin' with Linda" extrait d'un live au Palace diffusé, à l'époque, sur Radio 7. C'est en fait un méchant plagiat de "Twistin' with Linda" un morceau original des Isley Brothers datant de 1962.
-

Le duo gagnant (2)

Second morceau du "Duo gagnant" à savoir Jean-Yves (ex Bibi & les Fricotins, Monkey Business, Nouveaux Monstres et Jean-Marc...) et son camarade de jazz (et de toujours), Norbert. Ici il s'agit d'une adaptation en Jazz manouche du tube 80's "A cause des garçons" (du groupe A cause Des Garçons, 1987). Toujours une grosse énergie. La photo qui illustre la vidéo a été prise par Bertrand Stark, le jour du mariage d'Alexandra et Marc-André. Et, bien sûr, cette photo représente Alexandra.
-

Cérémonie en concert !

Exhumé au fin fond de sa cave, Gordon (le bassiste de Cérémonie) a retrouvé ce concert au Gibus. J'ai également une source audio du même concert dont j'ai déjà publié deux morceaux, en ces augustes colonnes. Deux fois "Les Chiens de l'Enfer" dont une version en rappel.  Là, il s'agit la captation complète du concert avec les moyens du Gibus. Le son est particulièrement mauvais... Je l'ai retravaillé un tout petit peu. Dans l'idéal, il faudrait que je colle ma source audio sur ces images... Une version "redux" à venir, donc. Quoiqu'il en soit voici un vrai document d'importance qui touchera forcément les fans du groupe (dont je fais partie) ! Encore une fois, merci Gordon !
-

En direct des archives de Gordon ! (2)

Voici donc le 2e morceau cité précédemment !
-

En direct des archives de Gordon !

Grâce à Facebook, j'ai pu renouer avec Gordon, le bassiste de Cérémonies, Chinaski's, Sexe des Anges...Etc. qui m'a gentiment confié ses archives. Qu'il en soit, ici, publiquement remercié. Voici donc, 2 morceaux extraits d'une répétition de Cérémonie. Il s'agit d'une énième version de "N'importe quoi" jouée plutôt rock façon Who. D'où l'appellation que j'ai choisi : "version maximum". Les mods apprécieront.  Rappelons que nous sommes ici plutôt à la fin du groupe. Dgé est à la guitare et il impose son style classe et sophistiqué. Belle énergie  donc pour cette version maximum. Viens, à la suite "Lucy", un des grands morceaux du groupe qui m'était complétement sorti de l'esprit. "Lucy" sera également au répertoire des Chinaski's se qui me fait penser qu'on est au bout du bout. J'imagine que Bruno souhaitait rejoindre une formation plus rock ou avec un "meilleur" chanteur. Sans doute, n'a-t-il pas compris, à l'époque, la direction prise par Franck, le chanteur de Cérémonies...
-

Le dernier morceau du premier concert d'Etienne Daho

J'ai déjà publié un morceau extrait du premier Olympia d'Etienne Daho. En voici un deuxième. Ce tître clôturait son set (d'où le "bonsoir" à la fin). Les filles chantent en cœur et l'ambiance est à son top. J'aime particulièrement ce "Saint Lunaire, dimanche matin"extrait de son 2e LP. Saint Lunaire existe vraiment et se situe sur la côte pas très loin de Rennes. Un moment, Etienne dit "C'est vachement beau" parce que les briquets se sont allumés ! Apparemment, il semble ne pas rester de traces "officielles" de ce premier grand concert parisien... Alors, enjoy, c'est juste pour vous !


Suite à une plainte (j'imagine des ayant-droits), YouTube a effacé cette vidéo et m'a menacé du pire si je continuais à publier des contenus sans en détenir les droits. Rien d'étonnant mais je suis un peu surpris... Cette vidéo n'avait qu'une quarantaine de vues ! Certaines vidéos sur YouTube ont des millions de vue et sont publiés de façon complétement illicite. Donc, la prochaine fois, je proposerai plutôt un téléchargement direct du concert en MP3. Et si M. Etienne Daho souhaite récupérer ce concert, il suffit de me contacter...

Une cascade d'amour !

Encore une ébauche non aboutie d'un morceau par les Monkey Business... Ce "Waterfall of love" s'inscrit dans la lignée de mes dernières trouvailles audio. Sans doute une proposition de David Rosane, leader des Monkeys, qui n'a pas retenu l'intérêt du groupe.
-

Le duo gagnant

Il y a plus de 13 ans, Marc-André s'est marié. Pendant la fête, son ami Jean-Yves a gentiment proposé une petite animation musicale. Avec Norbert à la guitare, ils ont repris une série de "standards" à leur façon. Voici un petit aperçu de ce qu'ils ont joué. Cet enregistrement était un moyen de valider leur idée et de faire écouter à Marc-André. Aujourd'hui, en exclusivité, voici les seuls restes d'un groupe d'une soirée : le Duo Gagnant ! La photo qui illustre la vidéo représente Marc-André à la sortie de la mairie, ce jour fatidique ! Elle est l'œuvre de Bertrand Stark.
-