Fallen Angel

2e morceau extrait de la dernière démo des Monkey Business. Ici tout ce qui faisait le groupe est réuni : le chant de David et l'énergie des musiciens. On regrette un peu la fin "queue leu-leu" mais bon, ce  n'est qu'un détail. Cette démo a été réalisée live au studio Amadeus à Bagnolet ! La photo qui illustre la vidéo a été prise lors d'un concert du groupe au Gibus !
-

Sous la lune

En direct des archives de Gordon, le bassiste des Chinaski's voici une version de "Sous la lune" avec Christou à la batterie. J'ai déjà publié une version de cette chanson avec une boite à rythmes. Ce morceau est typique de la formation et Franck, le chanteur, emprunte (un peu) au groupe pop français Gamine dans sa façon de chanter. Il n'empêche, un des sommets du groupe.

Une autre démo de François Alysse

En rigolant, François Alysse avait l'habitude de dire que pour pouvoir bien chanter du blues, il fallait être noir, borgne... etc. C'est le thème de cette démo de bonne facture mais qui n'a jamais dépassé (malheureusement) le stade de la démo. Peut-être trop gentil ou trop variétoch' ! Ou, comme je le pense, trop loin des véritables intérêts de son auteur ! La blues, c'est pas compliqué mais pour en parler, il faut le chanter !
-

Lyar, power trio

Voici un morceau de Lyar, une des formations de Yannick L. Cette formation est un trio avec 2 guitares et une batterie. Yannick qui aujourd'hui joue de la guitare a commencé par la basse (avec Bibi & les Fricotins).  A noter que c'est le batteur qui chante et que l'on retrouve Lesly également à la basse. Le trio est bientôt en concert sur la Péniche Antipode, les 29 et 30 Mai et le 6 et 7 Juin !
-

L'été 73

Pourquoi cet "Eté 73" ? Seuls les Fricotins doivent avoir une explication. Voici un instru. typique du groupe sans couplets ni refrains. La photo illustre la vidéo est un portrait du bassiste : Yannick  !
-

Je voudrais voir tes seins !

Extrait de "Je vote pour tes fesses" voici "Je voudrais voir tes seins". Typiquement grivois façon Antoine L., ce morceau a un groove "facile" et plaisant. Le disque est produit par Marc-André qui en réalité n'a fait qu'assister Antoine dans la réalisation de cet album. La plupart des chansons présentes sur ce "Je vote pour tes fesses" ont d'ailleurs été reprises récemment par Antoine L. avec sa formation cubaine. Ce qui est plaisant ici, c'est justement le côté bricolo fait à la maison.
-

Le 45 tours de Cérémonies

Le single de Cérémonies est devenu un collector vendu aujourd'hui à plus de 30 euros sur ebay ou sur Rakuten. Dans le 45 tours dont la pochette est l'œuvre de Franck Warocquier (le chanteur), il y avait un insert comprenant les paroles des deux chansons. Cet insert était une simple photocopie dont voici une reproduction. S'autoproduire était, à l'époque, extrêmement coûteux d'où la rareté de ce 45 tours. Le groupe n'était pas particuliérement riche mais il se trouve que la plupart de ses membres travaillaient et étaient donc en capacité de financer ce projet.



Une autre version de Monster In Me !

Extrait de la dernière démo des Monkey Business, voici "The Monster in Me". Bizarrement, ce n'est pas le même mix que la version que j'ai déjà publié ici. Je n'ai pas souvenir que le groupe ai réalisé plusieurs versions de ce tître. D'autant que cette démo a été réalisée en live au studio Amadeus. Dans la version déjà publiée on n'entend quasiment pas la guitare de Marc-André, ce qui n'est pas le cas dans cette version. Bizarre, bizarre...
-

Souvenirs d'un anniversaire

Il est temps de résumer. Nous sommes en 1989. Marc-André joue avec Pascal et Yannick dans le groupe instru. "Bibi & les Fricotins". Le groupe répète à Cachan dans les locaux où Pascal et Marc-André travaillent. Les deux travaillent chez Bleu Petrol qui a un bureau dans un studio photo à Cachan. Marc-André est ami avec François Alysse qui vient de sortir un 45 tours chez Phonogram. François Alysse qui est lui-même pote avec les Stunners avec qui il a participé à une compilation "Fireball'" (j'ai publié 2 extraits de cette compilation). Pour fêter les 35 ans de François Alysse, sa femme d'alors organise une fête dans le studio photo à Cachan. Pour la circonstance, le matos musical des Fricotins est mis à disposition. Un bout des Stunners : Philippe et Mickey, François Alysse et peut-être Yannick des Fricotins tapent le boeuf. En voici un premier extrait. Mickey Blow est, depuis, devenu une star de l'harmonica. Il a accompagné Dick Rivers et Little Bob. Les Stunners sont entrés dans la légende du rock français, François Alysse et Les Ficotins ont disparu. C'est bon, vous suivez ?
-

La lune sur la tête

Retrouvé, il y a peu, voici une version de la "Lune sur la Tête" de Bibi & les Fricotins, live en répétition. La "Lune sur la Tête" est la traduction littérale d'une expression espagnole. J'ai toujours adoré ce morceau très court qui n'a ni couplet ni refrain. Dans cette version, l'ami Jean-Yves est au saxophone alto.
-

Jérôme Soligny

On connaît Jérôme Soligny surtout pour son travail en tant que journaliste spécialiste de David Bowie (et Paul Mc Cartney, il me semble). On sait aussi que Jérôme a co-écrit avec Etienne Daho quelques tubes entrés aujourd'hui dans l'histoire de la pop française : Duel au Soleil ou La Baie. Il a bien sûr travaillé pour d'autres dont Indochine et Lio. Il a aussi publié quelques romans que je n'ai (pas encore) lu. On connaît moins sa carrière de chanteur pop avec des albums comme "Heydays are gone" ou "Two Girls Old". Albums qui ont accompagné ma folle jeunesse. En échangeant avec lui sur les réseaux sociaux je lui ai fait remarqué qu'il serait bien venu de les rééditer (ces albums). Il semblait pour sa part très dubitatif quant à l'intérêt d'une telle entreprise. Bref, à l'époque, je guettais les passages de Jérôme Soligny et j'ai ainsi pu capter ce live à la radio au son plutôt médiocre. Un live où Jérôme s'accompagne à la guitare sur la scène du Rex Club. La photo qui illustre la vidéo n'est pas d'époque. Mais je n'ai rien trouvé qui pouvait correspondre.
-

Le Ambassadeurs

Philippe Vuillemin est une star de la bande dessinée. Connu (entres autres) pour ses Salles Blagues, son style "trash" et ultra-noir contraste avec la tête du bonhomme. Un type - à l'origine -  plutôt beau et fluet. On le connaît musicalement pour sa participation au Denis Twist un rassemblement de dessinateurs qui, en son temps, eu quelques singles classés dans notre Top 50 national. On connaît moins sa participation à cette formation garage rock. Je n'ai trouvé aucune information sur les Ambassadeurs, à part ce dessin qui sert d'illustration à la vidéo et qui sous-entend que le groupe a "ouvert" pour les 22 Pistepirkko, un groupe d'origine finlandaise. Il m'a été difficile de mettre un nom sur ces chansons qui sont souvent des reprises mais que j'ai eu du mal à identifier. Ne gâchons pas notre plaisir, voici de l'inédit live à Tours en Juin 1991.
-

Bouloup n'a pas pas peur des contrastes !

Après du métal brutal, voici un 2e morceau de Liliane Tillier, chanteuse "à textes" qui s'inscrit dans la tradition de St Germain des Prés. i-breed (l'ex studio de Marc-André) a travaillé sur le visuel de son cd et c'est ainsi que nous avons croisé cette chanteuse. Et contre tour attente, le courant est passé... D'où cette vidéo ! Cette chanson est une reprise de Léo Ferré mais la version de Liliane est plus proche de celle de Jacques Douai.

Krad

"J'ai rencontré Viktor quand j'étais prof à Nogent. J'étais en train de réaliser le site pour mon studio i-breed. Ce "portail" avait une partie musique et j'ai trouvé la musique de Krad plutôt intéressante. Viktor a accepté que je publie leur album autoproduit : Cereal Killer. Du gros son lourd et extrême. Viktor est le chanteur du groupe". C'est ainsi que Marc-André (ex Bibi, Monkey, Nouveaux Monstres et Jean-Marc) parle de sa rencontre avec Krad, groupe métal (et death "brutal" ?) doté d'un certain humour assez proche de celui des Nouveaux Monstres. Leur album est sorti en 2005 et pour ces tîtres, ils ont utilisé une boîte à rythmes. Ici, on trouvera toutes les informations sur cette formation qui n'a pas donné signe de vie depuis 2006 !
-

Et de 3 !

Voici le 3e volume des œuvres des Nouveaux Monstres. Ce "Pour l'industrie" compile les musiques d'illustration réalisées par le groupe pour - entre autres - un CD Rom de jeu Michelin, une chaîne YouTube, une vidéo corporate ou leur propre application interactive. Le visuel qui l'accompagne est l'œuvre de Marc-André, un des Monstres. Il exprime son ressenti face au monde corporate.
-

Chansons qui déménagent à la cloche de bois

Voici le 2e volume d'une sorte de tryptique compilant "l'œuvre" des Nouveaux Monstres. Cet album au tître étrange rassemble des reprises faites par le groupe. On y trouve du reggae, de la chanson et du rock français, de la soul... Etc. A écouter et à diffuser.
-

Lyar en concert !

Une fois n'est pas coutume, un peu de promo pour Lyar, le groupe de notre pote Yannick (ex bibi & les fricotins, Monkey Business, Blade, Manchester, Lyg... etc.). Ils seront en concert à la Péniche Antipode (à Paris), les 29 et 30 Mai et les 6 et 7 juin prochains !
-

Marcia Baila

2e morceau du live des Rita Mitsouko à Angers en 1985. Ici, il s'agit de leur méga tube qui à l'époque a fait danser tous les campings de France et de Navarre. Cette version est franchement pas terrible et fait les frais d'une captation un peu défaillante à certains moments (sorry). A l'époque, nous sentions que leur son était différent mais le duo avait une aura d'anciens hippies en reconversion qui au final avait du mal à passer. Et puis, encore une fois, leur succès n'a pas aidé. Je me souviens les avoir croisé un Dimanche matin à la Porte de La Villette. Catherine Ringer avait une boîte à outils à la main (en guise de sac à main ?) et engueulait copieusement Fred Chichin. Bref, que du bonheur ! 
-

1234, Manchester

Autre tître de Manchester, voici "1234". La recette est toujours la même : des grosses guitares, des harmonies (qui ressemblent au groupe star de Manchester) et dans ce cas précis, une sorte de bordel ambiant et général assez jouissif. Du rock tel que Yann l'imaginait à l'époque et une autre réussite pour ce groupe qui n'a fait qu'un CD et quelques concerts !
-

Un week-end à Brighton

Bizarrement, je n'avais jamais publié cette démo de Cérémonie. On est bien sûr dans la dernière époque du groupe qui lorgne vers une pop de qualité. Si le son de cette démo n'est pas au top, le texte et le chant de Franck sont particulièrement touchants. C'est sans doute une sorte d'adieu à l'enfance/adolescence que sont ces souvenirs anglais. Cette chanson aurait méritée d'être enregistrée avec des moyens et un producteur. A l'époque, pour être franc, je trouvais cette approche trop sensible et un peu ridicule mais avec la distance... Je salue le courage de ce chanteur au style si particulier.
-

Alison

Voici ma chanson préférée d'Elvis Costello. Elle est tirée de son premier album : "My Aim Is True". Ici, il s'agit du concert dont j'ai déjà publié un morceau : "Stand Down Margaret". Après enquête, il s'agit d'un live à Rock Palast, en Allemagne, le 15 Octobre 1983. Si on fouille sur YouTube, on trouvera le concert complet... Et avec des images ! Alors pourquoi ? Et bien, ma version a un son beaucoup plus intéressant... Promis, je l'ai comparé. Rien à voir.  Et cette version d'Alison a un final qui fait toute la différence (avec grosse guitare et cuivres).
-

Une démo de François Alysse

Je vous ai déjà parlé de François Alysse, le beautiful loser, que nous avons croisé et tous aidé. Voici une maquette que François avait proposé à Phonogram et sans doute à Columbia (par l'intermédiaire de notre pote Doudou). Le tout sans succès. Pour quelqu'un de passionné par le blues, c'est tellement bizarre de produire une musique si loin de ses goûts. Quoi qu'il en soit, c'est de la variété comme on faisait à l'époque. Ce tître "Face B" aurait du figurer sur l'hypothétique album que l'on attendait tous suite à son unique single ("Pas les Os"). A la ré-écoute, plus de trente ans après, une chose me frappe. Si dans la vie François était une sorte de rouleau compresseur drôle et sympathique, ici on le sent sur la réserve et pas vraiment engagé. Comme si il y allait à contre-cœur.
-

Les Dogs, toujours en live

3e extrait du live au Palace des Dogs, voici le classique : "Tallahassee Lassie". Une reprise de Freddy Cannon datée de 1960. J'imagine que le groupe rend plutôt hommage à la version des Flamin' Groovies beaucoup plus dans leur univers musical. Les Dogs avaient, en tout cas, l'habitude de jouer ce morceau en live.
-

96 Larmes

En direct de ma collection, voici "96 Tears" une démo inédite des Specials. Il s'agit bien sûr, d'une reprise du groupe tex-mex : Question Mark & The Mysterians. Etonnant comme adaptation même si le traitement n'est pas sans rappeler certains morceaux de leur 2e album : More Specials (notamment, la boite à rythmes). Cette maquette daterait de 1981.
-