N'importe quoi

Ce morceau emblématique de Cérémonie est entré tout naturellement au répertoire des Chinaski's fraichement formés. Il en existe 2 ou 3 versions par Cérémonie : avec guitare, sans guitare, avec batterie électronique. En voici donc une nouvelle avec boite à rythme. Dgé est à la guitare, Gordon à la basse, Pascal R. aux claviers et Franck War au chant. En fait, Cérémonie sans Bruno le batteur, sans doute lassé du virage variétoch' négocié par le groupe originellement new wave.
-

Peace & Love

Morceau à la base plutôt light des Monkey Business, ce tître est devenu le dernier morceau qu'ils jouaient en concert. Un prétexte à faire du bruit et des larsens. Ici, il s'agit donc de la version originale telle qu'imaginée au tout début. Ambiance des grands espaces, paix et amour.
-

Monkey Business en vidéo

Dernier morceau extrait de cette vidéo des Monkey Business (aucune idée de la date ni du lieu). Une autre version de "Sex Monkey", déjà publié 2 ou 3 fois ! Mais quand on aime, on ne compte pas...

Ecarte tes jambes

Je suis toujours heureux de tomber sur un morceau oublié des Monkey Business. Dans ce cas précis, il s'agit plutôt d'une improvisation. Mais le tout est compact et fonctionne plutôt bien. J'ai déjà parlé d'une certaine fièvre propre au groupe. Ici, c'est à nouveau le cas. David, à son top, vocalise ses paroles bizarres ("écarte tes jambes"), pendant que les autres tricotent furieusement. C'est finalement Bruno, la batteur, qui est un poil en retard pendant que les autres, eux, sont à fond et suivent leur idée jusqu'au bout.
-

Bibi et Sweet Jane

Extrait du premier concert des Fricotins, un 21 juin à Cachan, voici Sweet Jane. Dans l'esprit du groupe, une reprise du standard de Lou Reed  période Velvet Underground. J'imagine qu'ils n'ont même pas essayé de déchiffrer l'original. Car cette reprise ne ressemble en rien au classique datant de 1970. De plus, reprendre ce morceau en instrumental est un vrai challenge quasi impossible, voir inintéressant. Assez bizarre, en fait.
-

Les chiens de l'enfer (encore)

J'ai déjà publié plusieurs extraits de ce concert de Cérémonie au Gibus. A la fin du concert, le groupe fait un rappel et reprend ce qui semble être leur "hit", à savoir "Les Chiens de l'Enfer". Juste pour les quelques commentaires qu'il y a au début, je ne résiste pas à l'envie de publier ce tître. On y reconnaît (je pense) Thierry, le frère de Gordon. Egalement, le remerciement de Franck vaut son pesant de cacahuètes. On avait beau être gothique, l'humour ne nous a jamais fait défaut. Cérémonie à son top ! 
-

Un autre morceau extrait de "Je Vote Pour Tes Fesses"

Voici un autre morceau d'Antoine L. extrait de l'album produit par Marc-André ! Il préfigure ce que fait Antoine aujourd'hui avec son groupe cubain. Avec un son beaucoup plus roots proche de mes goûts. Antoine, au final, reste fidèle à ses goûts !
-