Baron Rouge

J'ai vu Baron Rouge en live, il y a de siècles. Sans doute à Issy-les-Moulineaux, au Fahrenheit. J'ai vérifié, ils y sont passés mais impossible de trouver une date précise. Je me souviens d'avoir adoré leur prestation scénique, leur petit côté Stranglers et leur étrange énergie. J'ai longtemps cherché une trace discographique de ce groupe. Jusqu'à il y a peu. Je suis "tombé" sur cet album auto-produit au visuel plutôt sympatoch'. Ils ont également participé à une compilation punk. Punk ? Bizarre, on les classifie dans ce genre et d'après mes souvenirs, ils étaient tout... Sauf punk. Bref, ne gâchons pas notre plaisir. Voici le Baron Rouge et leur étrange chanteur !
-

3e et dernière démo des Specials

J'ai publié précédemment une version du dub de ce tître des Specials. Voici la version avec chant de cette chanson dont on trouve la version définitive sur la face B de leur hit single "Ghost Town". Un cadeau pour tous les fans avec un passage "toasté" que je trouve vraiment excellent.
-

Encore une démo de François Alysse

Encore une démo oubliée de François Alysse. François était particulièrement fier du tître de ce morceau un poil suranné (aujourd'hui). Peut-être qu'avec une bonne production... Mais bon avec des "Si"!!! L'image qui illustre la vidéo a été prise (encore) à une fête d'anniversaire dans une agence de com à Puteaux. Les Monkey Business avaient joué (ont aperçoit leur batterie dans le fond) et les Chinaki's aussi. Je me souviens que le frère de François devait jouer mais que pris dans le mouvement, les groupes se sont succédés sans lui laisser de créneau. Un drame humain.  Il y avait un jeune baba cool qui jouait des percussions qui ressemblaient à des couilles séchées (dont le surnom que nous lui avons donné) et qui essayait désespérément d'accompagner les Monkeys. Sur la photo, François joue sur sa Martin à l'origine lie de vin qu'il avait fait repeindre en vert d'eau et on aperçoit Mickey Blow et Philippe des Stunners !
-

Contact

Je n'ai trouvé absolument aucune information sur Contact, un groupe français typiquement années 80. Un album sorti chez "Caapare" en 1984 au compteur et c'est tout. Deux autres références sortiront sur ce label : "Ice" et un album hommage à Bob Marley. Ce "Contact" sonne d'époque et le design de la pochette suppose une vraie volonté de modernité pour ce groupe qui pause derrière un piano. Une énigme donc et un groupe passé aux oubliettes... Agréable et un poil naïf !
-

Lucie

La "Lucie" des Chinaski's fait, bien sûr, un parallèle avec celle qui est considérée comme la première femme de l'Humanité. D'après Wikipedia "Lucy constitue le premier fossile relativement complet (conservé à 40 %, avec 52 fragments osseux) qui ait été découvert pour une période aussi ancienne, et a révolutionné notre perception des origines humaines, en démontrant que l’acquisition de la bipédie datait d'au moins 3,2 millions d’années". C'est donc d'éternel féminin dont il s'agit. Mais cette Lucie est diablement moderne pour une australopithèque. De la pop comme j'aime avec Dgé qui tricote comme jamais sur sa guitare.
-

Tues la Joie

Nouveau morceau des Rois Fainéants extrait de "Tome 2". "Kill Joy" est un morceau de soul dans la grande tradition du genre. Rapide et racé mais chanté dans un anglais qui sent bon la France. Seul point faible de ce trio aux deux tiers féminin.
-

Celle que je préfère !

Après avoir publié quelques extraits en concert des Désaxés sur Facebook, j'ai enfin pu identifier d'où provenait ce live. il s'agit d'un concert au Rex Club diffusé sur RFI datant - peut-être - de 1985. Ce "Celle que je préfère" est sorti en 1987 en single chez Philips et est la BO du film 7e Ciel !
-

3e Dogs

3e morceau des Dogs, live au Palace le 15 Avril 1982. Cette fois-ci, il s'agit d'un morceau un peu moins connu extrait de "Too Much Class For The Neighborhood". Ce "Poisoned Town" envoie du pâté garage comme on l'aime ! Ce tître semble être un morceau original du groupe.
-

Bip Song

Provenant des mêmes sessions dont j'ai déjà extrait "C'est l'Hiver !" et "Idées Sombres", voici "Bip Song". Un classique des "Chinaski's" que je trouve un peu moins réussi. Peut-être que la justesse du chant y est pour quelque choses - du moins, le rapport guitare lead/chant ! On sent que Franck bataille pour se placer.
-

Plus d'infos sur Nana & Co

Retrouvé dans le LP "1" de Nana & Co, voici le dossier de presse qui a accompagné la parution de l'album.
-

Dolly & Co

J'ai découvert par hasard Dolly, lors d'un concert à Solidays. Bien sûr, leur mélange pop et grunge en français m'a tout de suite plu et accroché. Je les ai revu quelques mois plus tard, sur une scène parisienne (peut-être le Bataclan). La mort de leur bassiste, membre fondateur du groupe, a mis un terme à leur aventure. Et c'est, bien sûr, dommage pour le rock français. Voici une première mouture du groupe : Dolly & Co (après Dolly Bird). C'est toujours Emmanuelle Monet au chant et c'est extrait d'un mini album. (sorti en 1992) intitulé "No One No Feeling" plus ou moins autoproduit et soutenu par FR3 Ouest. Bon, on est loin des accroches mélodiques de Dolly mais l'énergie est déjà là et le groupe en gestation !
-

St James Infirmery

Nous sommes le 24 Juin 1989 à Cachan et c'est l'anniversaire de François Alysse. Pour la circonstance, les Stunners sont là et aussi Les Fricotins. Un gigantesque bœuf est organisé dans le studio photo de la société West Image à cachan. En fouillant sur le profil Facebook de François Alysse, je suis tombé sur la photo qui illustre cette vidéo (et que je publie ci-dessous). Une photo prise pendant cet anniversaire où l'on voit François embrasser sa fille Julia. Derrière Mickey Blow et le bassiste des Stunners, un certain Alain Bentabou. Ce qui est drôle, c'est le commentaire de François qui parle de "balance" et qui sous-entend un concert avec les Stunners comme backing band. A-t-il oublié que toute la bande (et sa femme de l'époque Pearl) s'était mise en 4 pour lui faire plaisir ce jour-là et organiser cette fête surprise ? D'ailleurs la Télécaster qu'il a en main appartient toujours à Marc-André (Fricotins, Nouveaux Monstres, Monkey Business, Blade... Etc.). Sacré François qui ne se souvient plus de ses anniversaires et des copains qui lui ont rendu service ou fait plaisir !  Voici un extrait de ce bœuf et une reprise du classique de Louis Armstrong. Ce "St James Infirmery" est aussi une des chansons préférées de Bob Dylan qu'il a détouné pour écrire "Blind Willie Mc Tell". On sait que François est le fan N°1 de Bob Dylan et qu'une grande partie de sa culture musicale provient de cette passion. Ceci expliquant celà !
-

Seaton en studio

Extrait d'un sobrement intitulé "Studio 87/88", voici une version de "Devotion" de Seaton. J'ai déjà publié une version live beaucoup plus longue de cette compo. Ce tître fait donc aussi partie d'un ensemble de 4 chansons enregistrés en studio. Un morceau comme on les aimait à l'époque et qui a plutôt bien traversé le temps avec son intro parlée. En découvrant toutes ces démos de Seaton je me suis rendu compte que le groupe adorait les variations de tempo et les structures compliquées. La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Philippe Plas.
-

Cocaïne

Nous sommes le 24 Juin 1989 à Cachan et c'est l'anniversaire de François Alysse. Pour la circonstance, les Stunners sont là et aussi Les Fricotins. Un gigantesque bœuf est organisé. J'ai déjà publié 2 morceaux extraits de cette fête, les deux étaient chantés par Philippe (Stunners) avec Mickey Blow à l'harmonica. Dans cette reprise de "Cocaïne" de JJ Cale, c'est François Alysse qui se colle au chant et à la guitare rythmique. Un second guitariste officie mais je ne me souviens pas de qui. Peut-être Rachid (guitariste des Stunners) mais rien n'est moins sûr !
-

Tome 2

Après avoir publié la quasi-intégrale du maxi 33 tours des Rois Fainéants, c'est à leur album "Tome 2" que je m'attaque. Si les 2 tubes "Social Case" et "Born to Fornicate" sont déjà disponibles sur YouTube depuis un moment, les autres titres méritent que l'on y jette une oreille. On est toujours dans une soul classique et chantée en anglais. Ce qui n'a pas joué en la faveur de ce trio aux 2/3 féminins. D'après le site Rock Made In France : "Avec une section cuivre en séances studio, Les Rois Fainéants développent un vrai Rhythm’n’blues. C’est loin d’être une évidence lorsque l’on se souvient que Pamela Popo et Tolim Toto viennent de la scène punk et plus précisément des Lou’s, seule formation féminine française du genre. Un peu plus rock sur scène (et pour cause), le trio au deux tiers féminin réussit à tourner au cœur des années 80 dans des clubs minables, mais également en ouverture de Téléphone et de David Bowie. De quoi élargir l’auditoire sans pour autant trouver l’ouverture". La photo qui illustre la vidéo est extraite de la pochette intérieure de l'album. 
-

Seaton (4)

Dernier extrait du live de Seaton au Rockstore Odéon à Montpellier en Octobre 1988. Encore une fois dans un style "new-wave" épique. Sur le site de Lylo, on présente David Rosane (le chanteur du groupe) de cette façon : "Chercheur-ornithologue-journaliste-écrivain le jour, protest-songwriter écolo la nuit, David Rosane, originaire du Vermont (USA), serait peut-être le chaînon manquant entre Lou Reed, Tom Waits, Nick Cave et Ian McCulloch, sa participation à de nombreux groupes (David & Lucie, Neon Campfire, OD, Blade, Stereo Child, Monkey Business, Seaton, Almost et bien d’autres encore...) pourrait en témoigner. Il serait aisé de le classer dans votre discothèque entre Springsteen, Orbison, Dylan, Guthrie, Bonnie Prince Billie et Joseph Arthur." Dont acte ! Voici "Clumsy Clown", un tître très long de ce groupe originaire d'Aix-en-Provence. La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Philippe Plas.
-

Idées Sombres

2e tître extrait de la démo 4 Tîtres des Chinaski's, voici "Idées Sombres". J'ai déjà publié une version que l'on peut écouter ici ! Est-ce la même version ? Difficile à dire. Le son est bien meilleur que "C'est l'Hiver" publié il y a peu mais pourtant extrait de la même session. Encore une fois, la voix et les textes de Franck font merveille. A l'époque, les Chinaski's et les Monkey Business se tiraient un peu la bourre. Il faut dire que les Monkeys se la "pétaient" pas mal et qu'en réponse les Chinaskis n'hésitaient pas à les provoquer un peu... Des bons souvenirs !
-

Et de 3 à la bonne vitesse !

3e morceau des Monkey Business extrait de leur maquette"Makin' money with the Monkey Business", voici "Cabbage soup". C'est bien sûr un hommage au film de Louis de Funes "La Soupe Aux Choux". C'est également un souvenir ramené de St Malo où le groupe avait loué un gîte pour une semaine de concerts et de répétitions (à cette occasion ils avaient joué un concert à Rennes et un à St Malo). Le gîte était au milieu de champs de choux qui avaient pourri du fait d'un temps trop clément. L'odeur était insupportable ! Sur le chemin du retour, quelque part en Bretagne, Marc-André avait croisé dans une station-service, le légendaire Link Wray (accompagne du non moins légendaire Vincent Palmer). Saisi par cette soudaine apparition, Marc-André resta pétrifié et dû envoyer sa fiancé lui demander une autographe.
-

Richard III

En complément de mon post sur Bikini, voici deux titres de Richard III. Cette formation typiquement new-wave/punk a pas mal tourné à l'époque. C'est d'ailleurs étrange que je ne l'ai jamais vu sur scène. Elle a sorti une démo en K7 en 1986 et est devenue "mondialement connue" grâce à sa participation au Crass Records Bullshit Detector n°3 ! 
-

Bikini

J'avais acheté, à l'époque, cet album de Bikini sans vraiment savoir qui ils étaient. La pochette m'avait tapé dans l'œil. Bikini s'inscrit dans le courant revival Mods et lorgne souvent du côté du Style Council (mais en français). Ce Lp "Swing" est sorti en 1985 et a été enregistré aux studios Garage. Bikini est originaire d'Anthony et était proche d'une autre formation qui avait une certaine notoriété : Richard III. L'album est plutôt sympa malgré un chanteur qui est souvent à côté. Dommage. J'ai sélectionné cette reprise de Jacques Brel qui m'a toujours plu. Je ne manquerai pas de publier d'autres morceaux de Bikini et de leurs copains, les Richard III.
-

Des remix des Rois Fainéants (3)

3e remix et ultime extrait du maxi des Rois Fainéants, voici une version "dub" de "Born to Fornicate". Quand on parle de dub, on sous-entend qu'il n'y a pas de voix. C'est presque le cas sur cette version même si on entend ça et là Pamela Popo ! Une très jolie version à découvrir...
-

C'est l'hiver, c'est l'été

Extrait des archives de Gordon (le bassiste), voici le premier extrait d'une démo qui comprend 4 titres des Chinaski's. 4 titres que l'on connaît déjà mais dans des versions exécutées par un line-up particulier. Ce line-up reste, pour moi, les Chinaski's à leur sommet. A savoir : Gordon à la basse, Christou à la batterie (qui joue encore, de nos jours, avec Franck), Dgé à la guitare lead (idem, il joue encore avec Franck), Franck au chant et Pascal à la guitare rythmique. Ce dernier a été également guitariste pour Bibi & les Fricotins et les Etc's. Cette version de "C'est l'Hiver !" met en avant la voix de Franck. Celui-ci est particulièrement à l'aise et ses lyrics font vraiment le job. C'est une très jolie réussite. La photo qui illustre la vidéo a été prise à la Pif Party  par la maman de Marc-André.
-

Les Désaxés ne sont plus si malheureux !

Voici un 2e extrait du live des Désaxés dont je n'ai ni indication de lieu, ni de date ! Quoi que... Puisque ce titre du groupe est sorti sur un single Réflexes en 1986. Donc ce live daterait d'autour 1986, à moins que les Désaxés aient joué ce tître sans l'avoir enregistré. Le son est toujours très moyen, mais j'aime bien leur approche et leur "fraîcheur".
-

Seaton (3)

3e extrait du live de Seaton au Rockstore Odéon à Montpellier en Octobre 1988. D'après le site Cityzeum "Le Rockstore, entre la place de la Comédie et la gare, est l'un des lieux incontournables de la nuit à Montpellier. Sa façade unique, dans laquelle l'arrière d'une Cadillac est encastrée au dessus de l'entrée, est classée. Le Rockstore propose sur deux étages une salle de concert, une discothèque, un bar et ne ferme pas avant 4 heure." Voici Devotion, un long morceau de plus de 7 minutes dans un style "épique" new-wave. David Rosane, le chanteur semble avoir une voix un poil plus grave qu'aujourd'hui mais toujours aussi "habitée". La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Philippe Plas et a également servi d'illustration pour la démo du groupe.
-

Et si on essayait quelque chose de différent ?

Pour les gens de ma génération, le Manège Enchanté est forcement une référence. Ce programme pour les enfants réalisé en stop motion raconte les aventures de la jeune Margote et de son chien Pollux. Pollux, bizarrement, parle avec un fort accent anglais. Jacques Bodoin à qui on doit la voix du chien poilu a sorti en 1966 un ep 4 titres autour de cette série. En voici un extrait, loin de notre habituel new wave ou rock alternatif. Ici, il s'agit plutôt d'un léger twist où les deux protagonistes se donnent la réplique. Un tube en puissance pour peu que l'on y jette une oreille ! Cette publication débute, peut-être, une nouvelle rubrique musicale : l'inclassable et le bizarre. Une spécialité dont j'ai toujours été un fervent supporter.
-

Des clowns et des cirques !

Voici, extrait de leur unique mini-album "1", "Clown and Circuses" de Nana & Co. J'ai déjà publié un morceau extrait de cet album que l'on peut écouter ici. Antoine L est à la guitare et Monica est au chant. La question que tout le monde se pause... Est-ce la même version que celle parue sur leur 45 tours datant de 1985 et produit par Coary & co ? Coary a à son actif un autre single d'un certain Adal dont on trouvera le détail ici-même. Ce morceau a un beat ska, très à la mode à l'époque, mais est loin de l'énergie alternative de tous les groupes spécialistes du genre ! La photo qui illustre la vidéo a été extraite de l'album et est l'œuvre de Pascale de Laubier.
-

The Bongos

Les Bongos est un groupe américain de Power Pop en activité de 1980 à 1987. Groupe dont faisait parti Richard Baron. Ici, il s'agit d'un extrait d'un concert qui a eu lieu le 7 Mai 1986 au Cat Club à New-York. Pendant ce rappel, Fred Schneider les rejoint sur scène et joue du tambourin. Fred est bien sûr le chanteur des B-52'S ! Ce live provient du site "The Mckenzie Tapes".
-

Des remix des Rois Fainéants (2)

Deuxième morceau extrait du maxi 33 tours des Rois Fainéants, voici "Social Case" (Remix Club). Toujours le même principe : on prend un des "tubes" et on lui colle un traitement "discothèque" histoire de faire danser les djeun's de l'époque. L'option "textes en anglais" a du être fatal aux Rois Fainéants. Ce trio n'a jamais connu l'exposition qu'il méritait !
-

Encore Alysse !

En ce moment, François Alysse est particulièrement mis en avant dans ce ce blog. Cette fois-ci, je publie un vrai inédit. De mémoire, il me semble qu'il s'agit d'un 3e morceau issu des sessions qui ont donné naissance aux 2 tîtres présents sur la compilation "Fireball". Le son et la façon de jouer sont les mêmes. Je ne connais pas le tître exact de cette chanson, je l'ai donc intitulé "Avec". Ce qui semble assez logique. La photo qui illustre la vidéo est une photo de François enfant en train de peindre. François était une sorte de surdoué (c'est du moins ce qu'il racontait) qui a commencé à peindre très jeune, dans un style Van Gogh Psychédélique. Il n'a jamais abandonné ce style et est finalement revenu à ses premiers amours puisqu'il est officiellement devenu peintre. Toujours dans ce style un poil anachronique pour les quelques toiles que j'ai pu voir.
-

Des remix des Rois Fainéants

Je suis particulièrement content d'être tombé sur ce maxi des Rois Fainéants. J'ai déjà publié un morceau live et apparemment inédit (je ne l'ai pas trouvé sur leur unique album). Là, il s'agit d'un remix (il y en a 3 sur le maxi). C'était une pratique commune à l'époque, prévoir un petit quelque chose pour les jeunes qui allaient en discothèque. Si chanter en anglais n'est pas le point fort du groupe, leur soul up tempo est de très bonne facture. Ce "Born to Fornicate", sensé être le tube de l'album, est mis en avant via ce maxi. La dimension remix donne une petite touche "Clashienne" qui me va droit au cœur. Prêt pour 7 minutes 30 de danse échevelée ?
-

Jérôme Soligny en concert

2e morceau du set de Jérôme Soligny au Rex Club (Paris), le 9 Octobre 1985. Un set juste accompagné à la guitare. Un très joli moment que je suis heureux de partager aujourd'hui ! Encore une fois, la photo qui illustre a été prise récemment et ne correspond pas au Jérôme de 1985.
-

Seaton (2)

2e morceau extrait du live de Seaton à Montpellier en Octobre 1988, voici Fairy Tale ! En échangeant sur Facebook avec des gens qui avaient vu Seaton, à l'époque, à Aix-en-Provence, il m'est revenu à la mémoire le côté "Jim Morrison" de David, en live. Mais bon, il y a pire comme référence et comme inspiration. Là encore, c'est peut-être son côté américain qui remontait et qui, depuis, a disparu. La photo qui illustre la vidéo est l'œuvre de Philippe Plas.
-

Sex Monkey

Après "Over You" des Monkey Business, c'est au tour de "Sex Monkey" de connaître un traitement "neutre". A savoir : bonne vitesse, équalisation, cleanage global. Voici "Sex Monkey" tel qu'enregistré à l'époque. Les Monkey Business à leur top !
-

Un site web pour Lyar

Pour soutenir les groupes que l'on aime, on se devait d'étendre nos activités. C'est ainsi que Bouloup (et ses équipes) a développé un petit site WordPress pour Lyar. Bouloup et plus particulièrement l'ami Quentin. Qu'il soit chaleureusement remercié. Dans cette "landing page", on y trouvera l'essentiel : de la musique, des vidéos, des photos et un lien pour acheter des produits dérivés. Lyar est un power trio qui comprend 2 basses (et oui) et un batteur/chanteur.  Rendez-vous sur le site de Lyar ! 


Comme une Pierre qui Roule

Extrait de la compilation Fireball sortie sur Celluloïd au début des années 80, voici "Comme Une Pierre Qui Roule" de François Alysse. Il s'agit, bien sûr, d'une cover en français de "Like A Rolling Stone" de Bob Dylan. François disait qu'ils avaient du demander la permission à Bob Dylan pour publier cette version et qu'il avait exigé qu'on lui traduise en anglais ces paroles. Histoire d'être sûr que l'esprit d'origine était respecté. J'ai déjà publié une première version avec un autre mix, là c'est la version d'origine, sur le lp, dont il s'agit. Le visuel qui illustre la vidéo est une proposition de pochette faite, à l'époque, par François et qui, dieu merci, n'a pas été acceptée. Pour ma part, j'ai toujours pensé que cette "Pierre Qui Roule" était une vraie réussite avec ce son intemporel, ces lyrics et cette façon de chanter tellement particulière. Ah oui, dernier détail, j'imagine que c'est Mickey Blow qui joue de l'harmonica...
-